Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Un pasteur évangélique à la tête du Costa Rica ?

30 mars 2018 à 10h31 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Pixabay

Si l’information peut prêter à rire en premier lieu, ce serait pourtant une mauvaise nouvelle pour la population homosexuelle du pays. Le second tour de l’élection présidentielle a lieu ce dimanche.

Bienvenue au Costa Rica, un pays unique au monde. Déjà parce que c’est pratiquement le seul pays qui n’a pas d’armée. Tout le budget militaire a été reversé à l’éducation nationale pour élever culturellement les populations. Un effort considérable est aussi fait en matière d’environnement. Le pays produit 99% d’énergies renouvelables.

Et cette politique semble payante puisqu’en 2017 selon une étude, le Costa Rica a été élu pays le plus heureux du monde. Mais un pays qui pourrait connaitre un tournant ce week-end.

En effet au premier tour de l’élection présidentielle début février, le pasteur évangélique Fabricio Alvarado est arrivé en tête avec 24,9% des voix. Et pourtant au lancement de la campagne, il était loin d’être favori. Mais une décision de la Cour interaméricaine des droits de l’Homme le 9 janvier dernier a tout changé. La Cour a en effet exhorté les pays de la région latino-américaine à reconnaître le mariage gay.

Ce à quoi est farouchement opposé Fabricio Alvarado. Il a basé toute sa campagne dessus et a donc rapidement pris du galon.

En tout cas une certitude ce dimanche, le prochain président du Costa Rica s’appellera Alvarado, puisque sans lien de parenté pour autant, l’opposant de Fabricio Alvarado s’appelle Carlos Alvarado. Il défend le parti d’action citoyenne d’orientation social-démocrate.