Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Un hôtel bulle en Espagne !

19 juillet 2017 à 18h30 Par Ludo

Si vous rêvez de dormir en plein désert, mais que vous avez peur des vautours et des scorpions, cet hôtel insolite est fait pour vous !

Vous connaissez peut-être ce curieux concept d’hébergement insolite que sont les bulles. Des sphères gonflables, à ciel ouvert, où vous passez des nuits en tête à tête avec les étoiles. Et bien ici ces bulles de nuits sont déposées en plein désert au sud de l’Espagne. Avec les bulles et ce paysage aride, on se croirait presque dans le film  Seul sur Mars  avec Matt Damon. Arrêtez de fantasmer sur ce beau gosse, on commence la visite de l’hôtel Aire de Bardenas .

Imaginé en 2007 par les architectes Emiliano López et Mónica Rivera, le concept est simple. Il s’agit de quelques chambres gonflables posées au milieu du désert aride du Parc National des Bardenas. Ces chambres en forme de bulles transparentes vous laissent profiter du magnifique paysage du désert tout en vous protégeant du soleil qui tape, du vent, de la poussière et de la chaleur du désert. Bref, c’est comme dormir à la belle étoile, mais avec tout le confort d’une chambre d’hôtel standard. Enfin, ces bulles ne vous laissent pas tant d’intimité que ça, mais elles offrent quand même une superbe vue. En même temps, en plein désert vous ne risquez pas d’être dérangés par les voisins. A part peut-être les coyotes, qui sait ?

L’hôtel est donc composé d’une série de chambres bulle connectées par des tunnels gonflables. Ces bulles fonctionnent avec un flux d’air permanent. Comme ça on reste au frais. Elles s’ouvrent à l’aide de fermeture éclair comme une simple tente de camping. A votre disposition dans chaque bulle : un lit (encore heureux), des serviettes, des peignoirs, des pantoufles, des articles de toilettes, un mini-bar, une lampe, une douche, un lavabo, des toilettes sèches et le wi-fi gratuit. Comme ça vous pouvez poster des messages de détresse sur Facebook en cas d’attaques par des bandits ou des Sioux ! Et tout ça pour combien ? Quand même 200 euros la nuit. Que voulez-vous, l’aventure ça se paye quand même.