Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un homard relâché après avoir vécu vingt ans dans l’aquarium d’un restaurant !

26 juin 2017 à 14h35 Par Maud Tambellini

C’est la belle histoire de la semaine. Aux Etats-Unis, un restaurateur a décidé de relâcher un homard qu’il gardait en captivité depuis plus de vingt ans. Louie, c’est le nom du crustacé, est tout de même centenaire !

Un homard géant de plus de 10 kilos

Vingt ans que Louie faisait les bonnes heures du Peter’s Clam Bar, un restaurant de crustacés près de New York. Le homard géant de plus de 10 kilos avait trouvé ses habitudes dans l’aquarium de l’établissement, à tel point que le gérant avait fini par le considérer comme un animal de compagnie.

Et c’est justement au début du mois de juin, que le gérant a fini par prendre la décision de le relâcher. En réalité un client lui a offert près de 900 euros pour l’acheter et en faire son repas pour la fête des pères. C’est à ce moment là qu’il a réalisé qu’il ne pourrait jamais le vendre et a donc pris la résolution de le remettre dans son élément naturel, l’océan.

Le homard est-il immortel ?

Alors l’inquiétude au départ était de savoir si un animal, après avoir passé tant d’années en captivité, pourrait survivre en milieu naturel. Mais pour différents spécialistes, au vu du poids de ce vieux Louie, il y a peu de prédateurs qui seraient capables de s’attaquer à lui.

Autre fait assez hallucinant, Louie aurait actuellement 132 ans ! En effet si le homard est prisé pour sa chair et son goût, il attire les scientifiques pour une toute autre raison. En effet certains se demandent si le crustacé ne pourrait pas être immortel. Il secrète constamment une enzyme nommée « télomérase » qui lui permet de renouveler ses cellules à l’infini. Et seule la détérioration de son exosquelette peut entraîner sa mort naturelle.

En tout cas Louie a donc été relâché en plein océan en présence du propriétaire du restaurant mais aussi de différents hommes politiques locaux.

Il y a eu d’autres histoires de sauvetage d’animal en juin mais malheureusement elles ne se sont pas aussi bien finies…