Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Nación Latina

Un champignon attaque la production de bananes en Amérique Latine (vidéo)

19 septembre 2019 à 07h01 Par Jérome Pasanau
La banane est menacée d'extinction
Crédit photo : Pixabay

Un champignon venu d’Asie attaque la production de bananes d’Amérique Latine. A terme, la banane serait menacée de disparition.

La banane est un des fruits les plus populaires au monde. En moyenne, chaque année, une personne en consomme 8.5 kilos. Mais le fruit est aujourd’hui menacé de disparition par un champignon, le Fusarium RT4

 

Les bananes ne se reproduisant pas au moyen de graines, mais à travers des clones de la plante mère, leur diversité génétique est donc très faible. Face à la maladie, un grand nombre de plantes pourrait ainsi être perdues.  

Jusqu’à cet été, le champignon avait épargné l’Amérique Latine où sont produits les deux tiers de la production mondiale de bananes. Mais en juin, le champignon s'est propagé en Colombie dans une zone bananière de 175 hectares à La Guajira, dans le nord du pays.  

 

Un champignon provenant du Panama 

Cette maladie a été détectée dans les années 40 au Panama. En quelques années seulement, le champignon s’est étendu à l’Asie où il a profondément affecté la production locale. En gros, le champignon s’attaque aux racines de la plante, bloque et recouvre son tissu végétal. Il provoque ensuite un flétrissement des feuilles, puis la nécrose et la mort de la plante. Depuis les années 40, le champignon a muté, s’est adapté et a beaucoup voyagé. Arrivé à Taiwan, il a atteint l’ouest. Le Pakistan, l’Inde, l’Afrique et maintenant l’Amérique Latine. 

 

Vers une augmentation des prix des bananes  

Conséquence de cette situation, l’un des principaux opérateurs mondiaux, Del Monte Fresh, vient d’annoncer des augmentations de prix de la banane sur le marché mondial. Après l’Equateur, le Costa-Rica et le Guatemala, la Colombie est le quatrième exportateur mondial, juste devant les Philippines. Les  principaux pays importateurs sont les États-Unis, l’Allemagne, la Russie, la Belgique et le Royaume-Uni.