Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Un avion détourné d'urgence à cause d'un couple ivre !

15 juin 2017 à 19h26 Par Ludo

On savait que les voyages formaient la jeunesse mais visiblement, ils ne favorisent pas forcément la politesse. Jugez plutôt avec cette histoire incroyable qui s'est déroulée il y a peu en plein ciel, entre Londres et la Jamaïque.

Un Boeing 777 de la compagnie aérienne British Airways qui se dirigeait vers la capitale de la Jamaïque a été dérouté d’urgence ce mercredi vers l'archipel portugais des Açores, pour débarquer un couple de passagers britannique qui était à l'origine d'une dispute à bord de l'appareil. On ne sait pas encore ce qui a provoqué l’altercation entre le couple et le personnel de bord, mais certaines sources avancent déjà qu’ils avaient un peu abusé de la boisson, si vous voyez ce qu’on veut dire.

C’est dommage pour eux, s'ils avaient opté pour des cigarettes qui font rire, comme les fumaient Bob Marley justement en Jamaïque, peut-être qu’ils auraient été plus paisibles pendant le vol. On plaisante ! Bien sûr que fumer est interdit dans les avions, même l’usage de la cigarette électronique est interdit à bord. Enfin, vous connaissez la musique. En tout cas, voilà ce que rapporte aujourd’hui une source proche de l’affaire à propos de cet incident peu banal : «Le pilote a décidé d'atterrir à Lajes, sur l'île de Terceira, en raison d'un différend entre le personnel de bord et un couple de passagers britannique visiblement éméché et qui exigeait de passer de la classe économique à la classe affaires», explique le lieutenant-colonel Costa, porte-parole de l'armée de l'air portugaise.

Dans un cas comme celui-ci, le commandant de bord est seul maître à bord, et peut à tout moment décider de poser son avion pour débarquer les fauteurs de trouble. Et c’est ce qu’il a fait. Le couple britannique restera dans l'île de Terceira, où il sera interrogé par la police, précise le même porte-parole de l'armée, ajoutant qu'il ne s'agissait pas d'un atterrissage d'urgence mais d'une décision prise pour des «raisons de sécurité». L'avion en provenance de Londres, dont le nombre de passagers n'a pas été précisé, a poursuivi dans la soirée son vol vers sa destination d'origine, Kingston Town en Jamaïque. On ne sait pas si les hôtesses ont servi un petit cocktail aux autres passagers pour les faire patienter.