Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Très remontée, Keira Knightley s'en prend violemment à Kate Middleton

07 octobre 2018 à 16h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Wikipedia

Keira Knightley n'est pas tendre du tout avec la duchesse de Cambridge qu'elle accuse de mensonge.

Keira Knightley s'est faite discrète au cinéma depuis la naissance de sa fille Edie, née en 2015 de son union avec le musicien James Righton. Un film par an, pas plus. De quoi profiter de sa famille, et d'écrire des essais à charge et en soutien à la cause féministe.

Keira Knightley ne croit pas aux princesses

L'actrice anglaise de 33 ans en a marre des faux-semblants et souhaite rétablir la vérité sur l'accouchement et ses difficultés. Dans un essai intitulé "The weaker sex" (Le sexe faible) publié dans la collection "Feminists don't wear pink (and other lies)" (les Feministes ne portent pas de rose (et autres mensonges)), Keira Knightley a décidé de raconter son accouchement comme il s'est passé, sans se censurer.

Mon vagin s'est déchiré. Tu es sortie avec tes yeux ouverts. Les bras tendus. En criant. Ils t'ont posée sur moi, alors que tu étais encore couverte de sang, de vernix, ta tête déformée par le canal utérin. Vibrant, respirant, criant. (…) Je me souviens de la merde, du vomi, du sang, des points de suture. Je me souviens de mon champ de bataille. Ton champ de bataille et ta vie palpitante. Survivante. Et je suis le sexe faible ? Et tu es le sexe faible ?

Des propos très crus, mais c'est voulu puisque la comédienne de la saga Pirates des Caraïbes veut se battre contre celles qui se sentent obligées de laisser penser que donner naissance à un enfant est une partie de plaisir. Sa première cible : Kate Middleton ! Elle reproche à cette dernière de véhiculer une fausse image de la vérité quand elle se présente pimpante et toute sourire devant les photographes quelques heures à peine après avoir accouché.

Cache. Cache notre corps fendu, nos seins qui perdent du lait, nos hormones qui font rage. Sois belle. Sois stylée, ne montre pas le champ de bataille, Kate. Sept heures après ton combat contre la vie et la mort, sept heures après que ton corps se soit déchiré et qu'une vie sanglante et hurlante en soit sortie. Ne montre pas. Ne dis pas. Reste debout là avec ta fille et sois immortalisée par un groupe de photographes masculins.

On attend la réponse de Kate avec impatience.