Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Traverser la manche à bord d'une voiture volante, c'est possible !

14 juin 2017 à 21h52 Par Ludo

Parti de France, Pégase, un prototype de voiture volante française a rallié l'Angleterre par les airs en 50 minutes ce mercredi. Cet exploit technologique pourrait révolutionner la manière de se déplacer.

Piloter une voiture Volante… Luc besson l’avait imaginé dans son film « Le cinquième élément ». Aujourd’hui le fantasme devient une réalité. « Pégase », la vouture volante développée par la société française Vaylon vient de traverser la Manche. Ce matin, elle a décollé de l’ancien aérodrome de Raventhun à Ambleteuse avant de se poser une heure plus tard en Angleterre dans un champ dans le Kent non loin de Douvres. Elle a ensuite poursuivi son périple en regagnant Londres par la route !

L’aventure a commencé en 2010, date de la création de Vaylon. Cette start up s’est fixé pour objectif de concevoir, industrialiser et commercialiser des nouveaux moyens de mobilité permettant de s’affranchir des contraintes du terrain. En 2014, Vaylon décide de concevoir un véhicule hybride à mi-chemin entre un buggy et un ULM. Dans les airs en tant qu’ULM, le déplacement du véhicule est assuré par une hélice. Pégase peut s'affranchir des pistes d’aérodromes et peut ainsi décoller et atterrir sur tout terrain avec l’autorisation du propriétaire. Sur route, c'est un moteur de scooter qui prend le relai. Cette voiture peut rouler à 100 km/h avec une autonomie de 500 à 1000 km.

Fort de cette première traversée de la manche, les dirigeants de la société Vaylon se sont félicités de cette performance. Ils se sont fixé un nouvel objectif pour les mois à venir : faire le tour du monde en 80 jours dans ce véhicule totalement indépendant, capable de franchir les montagnes et les rivières. La finalité de Pégase est de devenir un véhicule conçu pour des missions de reconnaissance et de sauvetage. Son intérêt réside en effet dans sa capacité à atteindre des zones que les véhicules traditionnels ne peuvent atteindre. Mais, si l'armée, la police et la sécurité civile sont des clients potentiels, cet engin se destine également au tourisme. Pégase concurrencera peut être dans les prochaines années les meilleures compagnies aériennes.

Bertrand LOPPIN