Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Transformé en drag-queen, Bad Bunny livre un puissant message féministe (vidéo)

30 mars 2020 à 11h20 Par A.L.
Bad Bunny se transforme en femme pour les besoins de son dernier clip.
Crédit photo : Polygram Music

Très engagé, avec son dernier clip du morceau "Yo Perreo Sola", Bad Bunny continue de soutenir le mouvement féministe au rythme du reggaeton.

Avec son second album baptisé YHLQMDLG (l'acronyme de "Yo Hago Lo Que Me De La Gana", qui se traduit par "Je fais ce que je veux", ndlr), Bad Bunny a frappé fort. Quelques heures seulement après sa sortie, l'opus a battu des records sur toutes les plateformes de musique numérique, dépassant plus de 70 millions de vues sur Spotify et 25 millions sur Apple Music. Le chanteur portoricain a également réussi à se positionner dans le Top 50 de l'Espagne, quelques heures seulement après que l'opus n'ait été dévoilé au public.

Bad Bunny, un artiste féministe

Jour après jour, l'artiste a à coeur de révolutionner l'industrie du reggaeton et de la musique. Mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il a déjà réussi, et de loin. En effet, s'il y a quelque chose qui caractérise le Portoricain, c'est son attitude revendicatrice envers les problèmes sociaux qui sont au centre du monde actuel. Certains d'entre eux sont un fléau depuis des années, et notamment la violence de genre et les droits des femmes. S'il est apparu à la télévision américaine il y a quelques semaines pour dénoncer la mort d'une personne transexuelle, le chanteur a aujourd'hui décidé d'utiliser sa propre musique pour donner la parole à ces groupes de personnes vulnérables aux yeux des droits sociaux. Ainsi, à travers le clip du morceau Yo Perreo Sola, Bad Bunny se dévoile déguisé en femme, rompant avec les stéréotypes du reggaeton.

Voir cette publication sur Instagram

YO PERREO SOLA!!! ALGUIEN LA CONOCE??? 👸🏻 *DÍA 183 DE CUARENTENA* EL VIDEO MAS CABRÓN YA SALIÓ!!!! LINK EN MI BIO #YHLQMDLG 💀

Une publication partagée par BAD | BUNNY (@badbunnypr) le

"Si elle ne veut pas danser avec vous, respectez-la. Elle s'amuse seule", peut-on lire dans un message écrit en espagnol à la fin de la vidéo où l'on voit Bad Bunny, travesti, flirter avec un autre "Bad Bunny". Le clip, qui a déjà fait grand bruit, est également source de polémique. En effet, certains fans affirment que le chanteur Anuel AA et sa fiancée Karol G ont vivement critiqué la transformation de Bad Bunny. Dans des captures d'écran devenues virales, on peut ainsi lire Anuel AA écrire aux membres de la communauté musicale latine et urbaine, en leur demandant de rester loin de lui et en les qualifiant de "bizarres, stupides et hypocrites", à l'exception de Daddy Yankee, Nicky Jam, Farruko et Ñengo, qu'il considère comme de vrais amis.

Après être devenu une tendance sur Twitter, Anuel AA s'est défendu et a catégoriquement nié que ce qu'il écrivait avait un rapport avec Bad Bunny. "Qu'est-ce que mon histoire a à voir avec la vidéo de Bad Bunny? Calmez-vous, la prochaine fois je vous dessinerai une carte et une image pour que vous puissiez mieux comprendre le message", a-t-il écrit.

Quoiqu'il en soit, on ne peut qu'applaudir la démarche de Bad Bunny. Bravo l'artiste !