Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Thomas Pesquet revient plus grand de l'espace !

02 juin 2017 à 16h41 Par Ludo

L'astronaute français est de retour sur terre ce vendredi après plus de six mois passés au dessus de nos têtes à bord de la station spatiale internationale. Et s'il revient la tête pleine d'images incroyables, l'apesanteur l'a aussi rendu plus grand !

Un voyage de six mois dans l’espace

Petit retour en arrière, Thomas Pesquet a décollé le 17 novembre 2016 du Kazakhstan à bord du lanceur Soyouz direction la station spatiale internationale. Il est seulement le dixième français à s’être envolé pour les étoiles. Et l’astronaute a eu pour mission ses six derniers mois de mener une centaine d’expériences à bord de la station spatiale en prime de plusieurs sorties extravéhiculaires pour de la maintenance sur la station.

Un retour sur terre à vitesse fulgurante

Après six mois passés dans l’espace, l’astronaute français a donc regagné la terre ce vendredi 2 juin après-midi, de nouveau à bord du lanceur Soyouz pour le Kazakhstan. Un lanceur qui est entré dans l’atmosphère à plus de 27 000 kilomètres par heure. A l’approche du sol, un parachute géant s’est déployé pour permettre de décélérer suffisamment et ne pas s’écraser !

En tout cas à son arrivée sur terre, Thomas Pesquet a été évacué du lanceur par civière. En effet après des mois de vie en apesanteur, difficile de tenir debout puisque les muscles ont fondu.

Mais c’est aussi de ce fait que Thomas Pesquet revient sur terre cinq centimètres plus grand pratiquement ! Dans l'espace, l’astronaute n’a donc pas été soumis aux contraintes de la pesanteur. Concrètement, il n’a même pas la charge de son poids à gérer. Plus soumis à aucun tassement, la colonne vertébrale s’est gorgée d'eau, allongeant alors sa silhouette.

Malheureusement pour lui, une fois passés quelques jours sur terre, il va de nouveau se tasser du fait de la gravité et regagner sa taille normale. A noter pour l’anecdote, que nous-mêmes sommes légèrement plus grands le matin au réveil après être resté allongé plusieurs heures. Mais cela ne dure que quelques minutes !

En tout cas Thomas Pesquet devrait s’offrir quelques jours de vacances bien mérités ensuite en famille. Et s’il aurait des vues pour l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, sur Latina on lui conseille Porto, élue meilleure destination européenne !

Maud Tambellini