Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Taxe d'habitation : l'État promet une suppression sans contrepartie

27 avril 2018 à 11h18 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Ce serait donc Noël avant l’heure. Ce vendredi, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin promet que la suppression de la taxe d'habitation se fera sans aucune contrepartie.

Ce serait donc Noël avant l’heure. Pour tout(e)s les Francilien(ne)s qui en douteraient encore, Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, garantit ce vendredi que la suppression de la taxe d’habitation aurait bien lieu, et concernerait au final 100% des foyers. « Il n'y aura pas de tour de passe-passe où l'on supprime des milliards pour aller les chercher ailleurs », assure le ministre de l'Action et des Comptes publics dans les colonnes du Parisien vendredi.

Il affirme que ce sera un vrai cadeau fiscal pour l’ensemble des Français, sans aucune contrepartie. « L'idée générale du gouvernement et du président est de baisser les impôts », précise Gérald Darmanin. Au sujet de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires, la question n’est pas entièrement solutionnée, même si « le président ne s'est jamais engagé à la supprimer sur les résidences secondaires », rappelle le ministre.

Pour financer la mesure, l’Etat compte beaucoup sur son projet de refonte de la fiscalité locale. La suppression totale de la taxe d’habitation coutera 9 milliards d’euros par an. Pour compenser, « on peut imaginer attribuer un, deux ou trois points d’un autre impôt national, comme la TVA ou la CSG, aux départements. Et enfin, attribuer aux communes la taxe foncière, jusqu’ici donnée aux départements », détail Gérald Darmanin.