Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Super Bowl : un homme attaque les organisateurs pour le show « pornographique » de Shakira et J-Lo (vidéo)

11 février 2020 à 13h45 Par A.L.
Jennifer Lopez et Shakira ciblées par les propos d'un pasteur.
Crédit photo : Pepsi

Ce dimanche 2 février, des millions d'Américains ont vibré au rythme du Super Bowl où Jennifer Lopez et Shakira ont enflammé la scène durant la mi-temps. Si la majorité des téléspectateurs a adoré le show, cela n'a pas été le cas pour tout le monde. En effet, Dave Daubenmire, le pasteur de l'Ohio, a décidé d'attaquer la Ligue nationale de football américain, organisatrice de l'évènement, pour avoir permis le concert "porno" des deux chanteuses.

Ce dimanche 2 février, le Hard Rock Stadium de Miami, en Floride, aux États-Unis a accueilli le Super Bowl, la finale du championnat de football américain, opposant les Chiefs de Kansas City aux Fourty Niners de San Francisco. Un événement sportif le plus regardé à la télévision américaine et le plus suivi à travers le monde qui a vu les "Chiefs" de Kansas City s'imposer devant les "49ers" de San Francisco mais surtout permis au monde entier de voir un show spectaculaire assuré à la mi-temps par Shakira et Jennifer Lopez. En effet, animé ces dernières années, par Maroon 5, Beyonce, Justin Timberlake, Katy Perry, Lady Gaga ou encore Bruno Mars, ce sont les deux chanteuses latines qui ont cette fois enflammé la scène. Si Jennifer Lopez, 50 ans, et Shakira, 43 ans, ont littéralement marqué l'histoire avec un show endiablé, la vidéo officielle du spectacle mise en ligne par la marque Pepsi, organisatrice du show de la mi-temps, a déjà été vue plus de 114 millions de fois.

Un spectacle "pornographique"

Malgré tout, le show des deux stars n'a pas plu à tout le monde, à l'instar de Dave Daubenmire, un pasteur de l'Ohio. En effet, l'homme a contacté un avocat pour attaquer Pepsi et réclamer des sanctions ainsi que 800.000 dollars pour ce spectacle de "soft porno" qui lui aurait "ouvert les portes de l'enfer""Elles ont pénétré le sanctuaire qu'est ma maison", a déclaré ce militant chrétien, comme le rapporte l'Indépendant. Selon lui, il a "allumé la télé pour voir un match de football, pas un spectacle de pole dance". Dans son débrief d'après-match, l'homme ne cesse d'émettre des remarques sexistes et indique notamment que Jennifer Lopez "ne ressemble pas du tout à une femme de 50 ans", selon lui.  "Je ne l'ai pas diffusé chez moi, a précisé Dave Daubenmire. À cause des dernières éditions, j'ai coupé le poste. Je savais à quoi ça allait ressembler, je ne voulais pas de ça chez moi. Mais j'ai quand même vu des extraits le lendemain, et j'ai vu beaucoup de prises de vue d'entre-jambes", a-t-il poursuivi. 

Les deux stars n'ont pour l'instant pas réagi aux propos de l'ultra-conservateur.