Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Six mois de prison pour une fausse victime des attentats du 13 novembre

16 octobre 2018 à 11h03 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Alexandra Damien, 33 ans, avait reconnu avoir menti. Elle a été condamnée pour escroquerie et faux témoignage.

La jeune femme avait avoué en pleurant qu'elle était "coupable". Alexandra Damien, jeune Parisienne de 33 ans, a été condamnée ce mardi matin à deux ans de prison, dont six mois ferme, pour escroquerie et faux témoignage. Le parquet avait requis 18 mois ferme.

Elle a reconnu s'être fait passer pour une victime des attentats du 13 novembre 2015. Elle était aussi jugée pour avoir escroqué le Fonds de garantie des victimes de terrorisme et autres infractions pénales (FGTI) à hauteur de 20.000 euros.

Ce soir du 13 novembre 2015, cette habituée du bar le Carillon avait prévu d'y aller avant de changer de programme. Plus tard, sur les réseaux sociaux notamment elle assurait, photos d'une cicatrice à l'appui, avoir été touchée par une rafale de kalachnikov au coude.

Elle avait ensuite porté plainte et s'était rapprochée de l'association de victimes Life for Paris. Les nombreuses incohérences dans son récit avaient éveillé l'attention et conduit à l'ouverture d'une enquête.