Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

« Riverdale » : accusés d’agressions sexuelles, Cole Sprouse et Lili Reinhart se défendent

23 juin 2020 à 15h43 Par A.L.
Crédit photo : Netflix

Ce week-end, plusieurs comptes anonymes ont accusé des acteurs de la série « Riverdale » d’agression sexuelle sur les réseaux sociaux. En première ligne ? Cole Sprouse et Lili Reinhart, mais également KJ Apa et Vanessa Morgan.

Coup de théâtre pour les acteurs de Riverdale ! Quatre d'entre eux, Cole Sprouse (Jughead Jones dans la série) son ex-copine Lili Reinhart (Betty Cooper), KJ Apa (Archie Andrews) et Vanessa Morgan (Toni Topaz) viennent en effet d'être accusés de viol et d'harcèlement sexuel de la part de comptes anonymes sur Twittter. Si l'un des internautes ayant porté ces accusations s'est rapidement rétracté, les comédiens sont vite sortis du silence. "Plus tôt dans la journée, moi et trois autres de mes co-stars ont été faussement accusés d'abus sexuels par des comptes Twitter anonymes. Je prends ces accusations très au sérieux, et je compte travailler avec les bonnes personnes pour aller au fond des choses. Les fausses accusations font beaucoup de mal aux réelles victimes d'agressions. De plus, je ne chercherais jamais à faire taire quelqu'un. J'encourage les gens à se pencher eux-mêmes sur ces accusations, car les événements détaillés étaient factuellement invraisemblables. Cela semble être la dernière accusation visant à me nuire ainsi qu’à mes partenaires de jeu", a-t-il ainsi écrit après que le compte anonyme créé ce mois-ci, ait assuré que l'acteur l'avait touchée contre son gré après une soirée en 2013, alors qu'il était étudiant à l'université de New York.

De son côté, son ex-copine Lili Reinhart qui vient publiquement de faire son coming out, a également pris la parole. "Il m'a été prouvé que ce compte a été écrit spécifiquement pour raconter de fausses histoires à mon sujet et au sujet du casting. Je n'arrive pas à imaginer quelque chose de plus tordu que de mentir sur des violences sexuelles. Cela discrédite les hommes et les femmes qui font preuve de courage en révélant la vérité (...) Nous souhaitons prendre des mesures judiciaires. Ce genre de comportement tordu ne fait que du mal aux vraies victimes", a déclaré l'actrice.

Une autre comédienne de la série, Camila Mendes, l'interprète de Veronica, a pour sa part exprimé son soutien à ses camarades. "C'est incroyablement destructeur de faire des fausses accusations d'agression sexuelle. Peu importe que cette personne voulait démontrer à quel point les gens croient rapidement ce qu'ils lisent, cela ne vaut pas le coup de détruire l'intégrité du mouvement Me Too", a-t-elle écrit sur Instagram.