Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Flash

Protection de la jeunesse : pour bien grandir, pas d'écrans pour les tout-petits !

20 octobre 2018 à 06h59
Crédit photo : Photo d'illustration - Pixabay

Le CSA a fêté cette semaine les dix ans de sa campagne « -3 ans » sur la protection du jeune public face aux écrans. L’occasion de rappeler les bons comportements à adopter.

Parmi les actions que mène le CSA dans le cadre de la protection de la jeunesse et des mineurs, une attention particulière est portée à la protection des tout-petits. Depuis 2008, le CSA a mené un travail de recherche s’appuyant sur les travaux d’experts de la santé et de l’enfance. Ce processus a abouti expliquant notamment que l’exposition aux écrans, quels qu’ils soient, n’est pas adaptée aux enfants de moins de trois ans.

L’exposition des tout petits aux écrans a des répercussions importantes sur leur développement : pertes d’attention, fatigue, surpoids… Mais aussi qu’il n’existerait pas d’addiction aux écrans : on peut donc agir au quotidien afin de réduire l’exposition des enfants.

Des outils sont donnés dans un document « Utiliser les Écrans, ça s’apprend», pour permettre aux plus grands d’accompagner les plus jeunes. Cette brochure donne des indications selon les tranches d’âge, mais aussi des conseils plus généraux : Éviter les écrans le matin pour une meilleure attention à l’école ; privilégier les repas sans écrans pour favoriser les échanges ; éviter les écrans tard le soir pour préserver son sommeil… Mais le plus important est d’en discuter avec les enfants.

Depuis 2008, les chaînes de télévision diffusent chaque année, pendant trois jours, une campagne d’information rappelant les messages clés du CSA concernant la protection des tout-petits.

L’édition 2018 a lieu du vendredi 19 au dimanche 21 novembre : durant ces trois jours, les chaînes de télévision diffusent les spots de campagne, disponibles ici.