Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Près de 2000 naufragés de la route ont dormi dans leur voiture sur la N118

07 février 2018 à 09h31 Par Mikaël Livret
Crédit photo : PxHere

Ils n’ont pas pu poursuivre leur trajet hier soir entre les Yvelines et les Hauts-de-Seine. Plusieurs centaines d‘automobilistes ont du se résoudre a dormi dans leur voiture. D’autres ont fait le choix de l’abandonner pour dormir au chaud dans un gymnase à Vélizy.

Ne prenez pas le volant ! C’est le mot d’ordre depuis ce matin de la préfecture de police de Paris. Les conditions de circulation ne sont pas réunies dans plusieurs secteurs de la région parisienne. Sur la route le salage n’a pas suffit et on a battu tous les records hier soir avec 739 km de bouchons cumulés contre 562 km en décembre dernier! 

Au moins 1.500 personnes n’ont pas pu rentrer chez eux hier soir en Ile-de-France. Les préfectures ont du ouvrir des centre d’accueil comme des gymnases en conséquence. D’autres ont passé la nuit dans des gares, 700 personnes notamment à Austerlitz ou Montparnasse, et dans les aéroports.

D’autres chutes de neiges sont attendues dans la matinée

La N118 n’est toujours pas praticable ce mercredi matin. L’axe était encore coupé à 9H30 entre Pont-de-Sèvres (Hauts-de-Seine) et Vélizy. L’A86 est fermée aussi depuis le tunnel d’Antony vers Vélizy. Un poids-lourd en portefeuille a aussi neutralisé la N12 à Jouars-Pontchartrain (Yvelines). D’autres axe, la N1 dans le Val-d’Oise, la N330 près de Meaux (Seine-et-Marne) ou l’A12 entre Bois-d’Arcy et Rocquencourt (A13) saturée en début de matinée en raison de la neige et du verglas.

Le plan Neige et Verglas au niveau 3 est activé depuis mardi après-midi sur les routes de la région. Les poids-lourd de plus de 7,5 T ont interdiction de circuler et sont stoppés sur l’une des 43 zones de stockages dédiées, parfois sur les voies de gauches sur certaines autoroutes, comme l’A4.

Les transports scolaires sont par ailleurs suspendus dans les Yvelines, l’Essonne, la Seine-et-Marne ou le Val-d’Oise. Et ce n’est pas mieux pour les transports en commun. D’autant que d’autres chutes de neiges sont attendues dans la matinée sur toute l’Ile-de-France.