Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Premier bilan sur le RER D après les changements au sud de la ligne

23 mai 2019 à 09h38 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

5 mois après avoir restructuré les dessertes dans l’Essonne pour améliorer la ponctualité, un premier bilan a été communiqué mercredi.

Premier bilan sur le RER D. 5 mois après une vaste refonte des dessertes et des horaires au sud de la ligne, la ponctualité semble en hausse selon la SNCF. Près de 88 % de trains arrivent ou partent désormais à l’heure contre 83% auparavant. Le nombre de trains supprimé a également été réduit de 20 %. « C’est une ligne dont la ponctualité s’effondrait, rappelle son directeur, Grégoire Forgeot d’Arc dans le Parisien. La réforme a permis de changer le sens de cette histoire. »

Les associations d’usagers de la ligne D ne sont pas du même avis. Elles ont donc lancé leur propre sondage. 1 800 personnes ont ainsi répondu sur les quais de leur gare et 85% estiment que la situation s’est dégradée, 95% pour les usagers des branches coupées.

Pour rappel, depuis le 9 décembre 2018, les usagers du RER D qui se rendent à Paris depuis les gares entre Malesherbes et Ris-Orangis n’ont plus de trains directs. Ils doivent emprunter une correspondance à Juvisy, Viry-Châtillon ou Corbeil-Essonnes. Une refonte baptisée SA 2 019 qui visait, entre autre, à améliorer la ponctualité et la qualité de service.