Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Piso 21 : ils veulent devenir les « Rolling Stones latinos » !

03 août 2018 à 15h30 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Piso 21

Le groupe Piso 21 a de grandes ambitions : marquer l’industrie musicale latine et mondiale. Pour cela, ils rêvent d’égaler un célèbre groupe de musique… On vous dit tout.

Le groupe Piso 21 prend une dimension internationale. Les quatre chanteurs colombiens viennent en effet de signer une collaboration avec le célèbre DJ Robin Schulz sur le titre Oh Child (ci-dessous). Une rencontre artistique qui leur permet de toucher un public encore plus large, et notamment sur le territoire américain où les beaux gosses s’apprêtent à partir en tournée. Une consécration pour El Llane (Juan David Castano), Pablito (Pablo Meija), El Profe (Juan David Huertas) et Dim (David Escobar) dont le nouvel album Ubuntu rencontre un large succès. Pour célébrer tous ces récents événements, le groupe Piso 21 a accordé une interview au média 20 Minutos, l’équivalent de notre 20 Minutes. Ils sont revenus sur l’étiquette de « boys band » qui leur est souvent attribué. 

L’occasion d’ailleurs pour les garçons de Piso 21 d’évoquer leurs ambitions, de grandes ambitions. « Nous considérons que, tout en respectant les groupes de garçons, nous sommes très différents. Les boys bands sont éphémères, ils sont un phénomène qui dure peut-être cinq ans. Nous voulons transcender cela, nous voulons être les Rolling Stones latinos. Nous sommes quatre solistes. Entre nous, il n’y a pas d’ordre à donner, tout le monde est libre de faire ce qu’il veut et de s’exprimer musicalement comme il le souhaite », commence par expliquer El Llane. Selon lui, il est aussi « normal de faire cette comparaison [avec les boys bands], mais si vous allez à nos concerts, vous vous rendrez compte que c’est quelque chose de complètement différent ». 

Pendant l’entretien, les quatre beaux gosses se sont également confiés sur leur inspiration principale : les femmes. « L’amour est quelque chose de très général, vous pouvez ressentir du désir sexuel, de la haine, de la tristesse, de la frustration, de la joue… L’amour dans son expression la plus intense. Nous avons cependant une façon très particulière d’écrire, car il ne s’agit pas non plus d’être des sains ou de faire des chansons à l’eau de rose ». Un amour de la femme qui leur a évité d’être considérés comme des « machos », comme ont pu l’être Maluma ou encore J Balvin.