Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Pérou : fin des célébrations de la Candelaria (vidéo)

03 mars 2020 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Wikipédia

Direction le Pérou pour célébrer la Candelaria, la chandeleur.

On poursuit notre voyage au Pérou. On retourne à Puno, dans le sud du pays, une ville située au bord du lac Titicaca. Il y a quelques semaines, je vous parlais de ce festival de la Candelaria qui s’y déroule jusqu’au 7 mars. Un festival qui a débuté début février, que nous présente Sabrina Ripoll, directrice de l’Alliance Française à Puno :

« Les festivités commencent au début du mois de février par la célébration d’une messe, suivie d’une cérémonie de purification ancestrale. Le lendemain, un acte liturgique, une image de la vierge de la Candelaria est transportée. Elle voyage ainsi en procession dans les rues de la ville. Le tout accompagné par des danses et des musiques traditionnelles. Ensuite, les fêtes se poursuivent, avec la célébration de deux compétitions. Compétitions où environ 170 groupes de toute la région s’affrontent. Soit en gros 40 000 danseurs et musiciens. Les festivités se terminent par une cérémonie en l’honneur de la vierge. On retrouve aussi des concerts et des messes d’adieu. »

 Et parmi ces 40 000 danseurs et musiciens, on retrouve des danseurs de Diablada :

« Les danseurs de la Diablada sont des habitants de toute la région. Ils dansent, pour éloigner le diable. Cette danse peut-être perçue comme une danse exorcisante en quelque sorte, faisant échapper le diable de nos corps profanes. Tout ça, pour revenir au temps d’un culte qui n’était pas basé sur l’opposition chrétienne du bien et du mal. »

Alors forcément, qui dit fête, dit aussi bon repas. Un repas convivial qui clôt les festivités début mars :

« En général, chaque groupe organise un repas pour fêter la fin des festivités de la Candelaria. Il est de coutume de manger une soupe typique de l’Altiplano. Une soupe à base de pommes de terre déshydratées, de tripes et de morceaux de viande d’agneau. On rajoute entre autre de l’ail, des oignons, des piments, des carottes et des herbes. Ensuite est servi un plat à base de porc ou de poulet. Accompagné d’un gâteau de pommes de terre et d’une petite salade. Le tout est bien évidemment accompagné de bière. »

De la bière qui comme toujours, est à consommer avec modération bien sûr.