Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Pas de fermeture des écoles pour Jean-Michel Blanquer, même en cas de reconfinement

16 mars 2021 à 12h50 Par Lucas Pierre
1 166 patients Covid au total, ont été admis en réanimation dans les dernières 24h en Ile-de-France.
Crédit photo : CC0

Reconfinement ou pas, Jean-Michel Blanquer ne veut pas fermer les écoles. La situation sanitaire reste très tendue dans plusieurs régions.

C’est depuis une école de Villiers-le-Bel, dans le Val-d’Oise, que Jean-Michel Blanquer s’est exprimé. Il était accompagné du ministre de la Santé, Olivier Véran, dans le cadre du plan « petit-déjeuner gratuit à l’école ». Le ministre de l’Éducation s’est bien fait comprendre : même en cas de reconfinement de l’Ile-de-France, fermer les écoles « serait la dernière des choses à faire ».

La région en sursis

La situation sanitaire en Ile-de-France est pourtant très tendue. Le taux d’incidence y est de plus de 400 cas positifs de Covid pour 100 000 habitants depuis ce lundi. Sur les 4 219 patients admis en réanimation en France, 1 166 se trouvent dans la région. Et la vaccination ne devrait pas y changer grand chose pour le moment : il était possible de se faire vacciner en pharmacie depuis ce lundi avec le sérum AstraZeneca. Mais ce dernier est désormais suspendu par précaution en France et dans plusieurs autres pays pour des soupçons de thrombose.

Des évacuations pour alléger la tension hospitalière

Dernière solution évoquée par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, jeudi dernier : des évacuations massives de patients Covid admis en réanimation depuis l’Ile-de-France vers d’autres régions. L’objectif est d’alléger les tensions hospitalières.

Chaque jour, six personnes sont évacuées de la région par voie aérienne. Des transferts massifs par TGV devaient avoir lieu en fin de semaine. Elles ne se feront finalement pas, faute d’accord des familles ou de patients en situation stable. Le président de la République, Emmanuel Macron, doit s’entretenir avec le conseil scientifique ce mardi 16 mars à 17h, avant une autre réunion avec des réanimateurs à 18h. Lundi, le chef de l’État assurait que de nouvelles mesures pourraient être prises « dans les prochains jours ».