Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Paris : une école sous les gaz lacrymogènes lors d’une manifestation (Vidéo)

30 janvier 2020 à 09h50 Par Mikaël Livret
La manifestation des pompiers du 28 janvier 2020 a dégénéré.
Crédit photo : Capture Twitter - @HZ_Press

Des parents d’élèves de l’école maternelle et primaire Marsoulan dans le 12ème arrondissement de Paris demandent des comptes à la mairie et à la préfecture de police de Paris.

Leurs enfants ont été exposés à des gaz lacrymogènes. Un affrontement entre policiers et pompiers, en marge de la manifestation de mardi 28 janvier, a mené à des tirs de gaz lacrymogènes qui ont touché une cour d’école à proximité.

« En venant chercher mon fils, j'ai vu plusieurs groupes de pompiers et de CRS qui se déplaçaient rapidement, rue du Rendez-Vous (12e arr) », raconte dans Le Parisien Olivier Ritz, responsable FCPE des écoles primaire et maternelle Marsoulan, à proximité du lieu de l'incident.

« Là, nous les avons vus tirer de nombreuses grenades lacrymogènes en direction du square Debergue - Rendez-vous. Or le square est directement voisin de la cour d'école maternelle. Un simple mur, de trois mètres environ, le sépare de la cour. Les CRS tiraient dans cette direction », explique-t-il toujours dans le quotidien régional.

Les nuages de gaz lacrymogène se sont alors propagés vers l'école. Les élèves de maternelle ont dû rester confinés dans l'établissement, raconte le responsable FCPE. Des parents d’élèves de l’école maternelle et primaire Marsoulan demandent des comptes à la mairie et à la préfecture de police de Paris après cet incident. Des affrontements ont eu lieu tout au long de cette manifestation. 28 blessés ont été dénombrés, dont 14 parmi les forces de l'ordre.