Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Paraguay : le pays célèbre "El dia de San Blas" (vidéo)

03 février 2020 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Crédit photo : Capture d'écran YouTube

Direction le Paraguay pour fêter la Saint Blaise.

Chaque 3 février au Paraguay, le pays célèbre le St Patron du pays : San Blas. L’occasion pour le peuple de faire la fête et de le célébrer comme il se doit. Dominique Scobry est le directeur de l’Alliance Française au Paraguay. Il nous présente pour débuter ce personnage de San Blas :

« San Blas en français, c’est St Blaise, l’évêque de Sébaste. Il est fêté le 3 février au Paraguay. Il y a tous les ans une messe solennelle qui a lieu dans la cathédrale de la ville d’Asuncion. C’était donc un médecin, évêque de Sébaste en Arménie. Un martyr chrétien, hermite, torturé et exécuté au 4ème siècle. Et c’est devenu le Saint Patron des otorhinolaryngologistes. »

Pourquoi est-il devenu Patron des ORL et du Paraguay ? Réponse :

« La tradition vient de l’époque antique où justement, il a la réputation d’avoir enlevé l’arrête d’un poisson qui était coincée dans la gorge d’un enfant. Au Paraguay, la tradition veut que, il ait aidé les espagnols à soumettre les natifs lors d’une bataille dans un fort colonial, celui du Corpus Christi. Cela serait survenu le 3 février 1539. »

San Blas serait apparu pendant la bataille, vêtu de blanc, sur une des tours de la forteresse espagnole. Il aurait ainsi permis la victoire aux conquistadors espagnols. Une victoire depuis célébrée tous les 3 février dans le pays :

« A chaque fois, il y a donc une messe dans les églises. Mais il y a aussi parfois l’occasion de se réunir autour d’un banquet, d’une célébration qui se termine par des buffets d’aliments locaux ou avec le traditionnel barbecue : l’Asado. Dans certains cas on retrouve aussi des célébrations le soir avec des feux d’artifice. C’est une véritable fête patronale. »

Les cérémonies sont particulièrement impressionnantes à Ciudad Del Este, à la frontière brésilienne. La ville est d’ailleurs placée sous la protection de San Blas.