Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

On se danse un petit bèlè ?

05 mai 2017 à 03h54 Par Ludo

Vous connaissez le zouk et la bigine … et bien maintenant on va vous apprendre le bèlè, un incontournable de la culture martiniquaise.

Le bèlè est un genre musical très populaire en Martinique dans lequel un chanteur mène la musique avec une voix qui porte, alors que se développe le dialogue entre les danseurs et le musicien qui joue du tambour. Si vous partez un jour sur l’île aux fleurs, vous allez forcément céder à la tentation. Et on vous le conseille. Cette musique, qui est aussi une danse se joue là-bas dans des moments bien précis et elle vous accompagne toute la journée. Chant et musique historiques le bèlè avait pour vocation d’accompagner notamment les travailleurs agricoles pendant leur travail. Les chants, outre leur fonction de rythmer le travail, permettaient de raconter l’histoire de l’île, de la communauté, du voisinage, de relater avec humour les échanges quotidiens avec les colons, les petits déboires avec les camarades de travail ou un contremaître… Bref, un dérivatif qui serait bien utile encore aujourd’hui sur certains de nos lieux de travail en métropole par exemple. Chez Latina, rassurez-vous, pas besoin de ça, on sifflote de la salsa ou de la bachata tous les jours dans les couloirs.

A la fin de la journée, on dansait et on chantait aussi avec les anciens du village pour se détendre et raconter ce qui s’était passé dans les champs. Un peu comme vous quand vous allez évacuer la pression à votre cours de zumba ou de samba. Aujourd’hui cette tradition est restée très vivante en Martinique et on retrouve trois  foyers de bèlè. C’est à dire des endroits ou les communautés se réunissent pour continuer de faire vivre cette tradition musicale : au nord de l’île dans les environs de Basse-Pointe, à Sainte-Marie et dans le sud près des Anses d’Arlets et du Diamant. Si vous êtes touristes à la Martinique vous pourrez aussi vous y initier en vous adressant à La Maison du bèlè Sainte-Marie. En rentrant à Paris, on compte sur vous pour nous faire une démonstration.