Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Natti Natasha : la raison inattendue pour laquelle elle a refait sa poitrine ! (Photo)

16 avril 2019 à 18h30 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Natti Natasha

Natti Natasha révèle les vraies raisons qui l’ont poussée à faire de la chirurgie esthétique. Vous allez être surpris !

Natti Natasha ne s’en est jamais caché : elle a eu recourt à la chirurgie esthétique, et ce, plus d’une fois. Ces diverses opérations ont souvent été au cœur des discussions d’une partie des internautes. Ces derniers lui reprochent d’en avoir abusé et d’être parfois méconnaissable. Mais si l’interprète de Amantes de una noche feat. Bad Bunny a décidé de modifier son apparence physique et notamment sa poitrine, c’est parce qu’elle avait un défaut qui la complexait énormément dans sa jeunesse. Et ce n’est pas forcément pour la raison à laquelle nous songeons, comme le fait d’avoir une poitrine trop petite. 

Dans un entretien accordé à nos confrères de Cosmopolitan México, la chanteuse de 32 ans fait ainsi une révélation inattendue : « Je m’étais toujours dit que je ne me referais jamais les seins. Mais j’ai finalement changé d’avis et cela a été une décision personnelle, car j’avais un sein plus gros que l’autre. Cela arrive à beaucoup de femmes et certaines parviennent à se sentir à l’aise avec cela. Ce n’est pas mon cas. Je voulais donc faire ce petit changement et je l’ai fait. Je ne le regrette pas. Vous subissez une opération pour paraître plus naturelle, pour mettre en évidence certaines choses, pour vous donner une certaine symétrie. C’est ce que je cherchais. Je suis contente du résultat ». 

Natti Natasha, Natalia Gutiérrez Bastista de son vrai nom, se permet ensuite d’adresser un petit message subtil à ses détracteurs : « Si vous vous faites opérer, les gens vous critiquent, et si vous ne le faites pas, vous êtes quand même critiquées. C’est une chose à laquelle nous ne devrions pas nous attaquer parce que c’est du harcèlement et de l’intimidation ». Voilà qui est dit !