Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Manger trop de plats industriels augmenterait le risque de cancer

16 février 2018 à 10h31 Par Maud Tambellini
Crédit photo : Flickr

Pour la première fois une étude scientifique a établi un lien entre plats transformés industriellement et risque accru de cancer.

C’est une étude Française appelée NutriNet-Santé cofinancée par l’Inserm (l’institut national de la santé et de la recherche médicale). Elle vient d’être publiée dans le British Medical Journal.

Concrètement, de 2009 à 2017, 105 000 Français ont répondu à des questionnaires sur le web et leur âge médian approchait les 43.

Les scientifiques se sont centrés sur « aliments ultra transformés qui contiennent souvent des quantités plus élevées en lipides, lipides saturés, sucres et sels ajoutés, ainsi qu’une plus faible densité en fibres et vitamines ».

Et en effet après huit ans de questionnaires, il en ressort que manger trop de plats transformés industriels a été associé à un risque plus élevé de cancer ( accru de 6 à 18%) et plus spécifiquement de cancer du sein ( accru de 2 à 22%).

Parmi les produits concernés, on parle des boissons sucrées, des céréales, des viandes transformées comme le cordon bleu ou les nuggets.

La revue médicale Britannique nuance néanmoins cette étude puisque d’autres facteurs ont pu entrer en jeu. Il semble en effet que le tabagisme et une activité physique faible étaient aussi plus répandus parmi les sujets qui consommaient plus de produits industriels.