Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les trois quarts des ménages utilisent des pesticides à la maison

07 octobre 2019 à 10h12 Par Mikaël Livret
Selon l'étude de l'Anses, la plupart des ménages les utilisent sans lire les consignes de sécurité.
Crédit photo : PxHere

Produit pour soigner ses plantes vertes, antipoux, antimousitques ou antipuces. Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation et de l'environnement (Anses), 75% des Français se servent des pesticides, sans forcément lire les consignes d’utilisation.

Il n’y a pas que les agriculteurs qui utilisent des pesticides. Même contre les cafards ou les puces, les insecticides doivent être utilisés avec précaution. C’est la mise en garde de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation et de l'environnement (Anses). Elle publie une étude baptisée Pesti’Home pour avoir une meilleure évaluation des expositions et des risques potentiels pour la santé. En pleine polémique sur la distance minimale entre habitations et zones d'épandage des produits phytosanitaires chimiques sur les culutres, l'Anses attire l'attention sur une autre source potentielle d'exposition à ces produits potentiellement toxiques : la maison.

Cette utilisation «généralisée» est loin de concerner uniquement le soin des plantes sur le balcon ou dans le jardin. Ainsi, on apprend dans l’étdue de l’Anses que 61% des détenteurs d'animaux domestiques traitent leur chat, leur chien ou leur lapin contre les puces et les tiques. D'autre part, 40% des ménages ont recours à des biocides contre les insectes volants et 28% contre les insectes rampants, 12% utilisent des répulsifs corporels contre les insectes, 9% des produits contre les rongeurs, 7% contre les poux humains, 4% contre les acariens.

Au final, 75% des Français se servent de pesticides domestiques, sans forcément lire les consignes d’utilisation, selon l'étude l’Anses.