Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Les caprices de Thalia.

20 avril 2017 à 16h32 Par Ludo

La chanteuse mexicaine connue pour son talent et son glamour, se révèle très exigeante en affaires.

Si le prénom de Thalia évoquait la féminité, les succès mondiaux et l'ambassadrice de charme de son Mexique natal, aujourdh'ui, il rime avec caprices, scandales, menaces et avocats. Ça vous étonne ? Eh bien nous aussi figurez-vous. À tel point qu’on se serait bien passé de vous rapporter cette info, qui fait le tour des magazines peoples outre-Atlantique.

L'interprète du tube mondial « Mujer Latina», est aujourd’hui au centre d’un imbroglio commercialo-judiciaire dont elle se serait bien passé. À l'origine du problème, il y a le contrat publicitaire qui lie Thalia à une entreprise américaine de cosmétiques, EDF Brands. Rassurez-vous, rien à voir avec notre EDF. Sauf à briller par son talent de chanteuse, on ne voit pas Thalia remplacer Eric Judor dans les campagnes de pub du fournisseur d’énergie français.

Dans le cadre du contrat publicitaire qui la lie à cette marque de produits de beauté, Thalia devait assurer récemment la promotion d’un événement commercial, destiné à lancer de nouveaux produits. C'est là que l’affaire a commencé à déraper. L’événement se tenait à Mexico et il était prévu de payer, bien sûr, un billet d’avion à Thalia, billet en provenance de New-York. En première classe s’il vous plaît pour la bagatelle de 1500 dollars quand même.

La chanteuse a refusé et a exigé la location d’un avion privé, pour un prix qui avoisine les 65 000 dollars, soit un peu plus de 60 000 euros. Pour la chambre d’hôtel, même topo. Le partenaire de Thalia avait pourtant prévu un hôtel à 1000 dollars la nuit, mais la star a présenté une facture de 15 000 dollars. Pour couronner le tout, l’artiste mexicaine a encore alourdi la douloureuse en présentant des frais liés à sa sécurité et à son stylisme pour un montant total de 41 000 dollars. L’équivalent de 38 000 euros. Aux dernières nouvelles, les avocats de Thalia menacent de mettre un terme à son contrat publicitaire avec EDF Brands si elle n’obtient pas satisfaction.

Sachez-le, si vous invitez Thalia à dîner chez vous un de ces jours, vous avez intérêt à jouer au Loto avant !