Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Bons plans

Les bars cachés de Paris

10 mai 2017 à 20h03 Par Ludo

Vous cherchez une idée de sortie originale ? On vous propose de découvrir les bars cachés. Ces endroits vont donner un nouveau souffle à vos soirées.

Par Bertrand Loppin

La tendance fait fureur dans la capitale depuis maintenant plusieurs années. Beaucoup d'établissements sont devenus des spots incontournables.

L’origine du concept vient des États-Unis, durant les années 20 lors de la prohibition. À cette époque, la vente d’alcool était interdite sur le territoire américain. Des bars clandestins commencent alors à se monter. On les appelle les speakeasy car les clients devaient chuchoter pour assurer la discrétion du lieu. Le concept disparaît avec la fin de la prohibition, mais il renait dans les année 2000 à New York. Fini la clandestinité face à "l’illégalité ". En revanche, l’idée du lieu secret et donc réservé à une population, branché assure le buzz.

À Paris, le premier du genre est la Candelaria, ouvert depuis 2011. Il est uniquement accessible par une petite porte du fond d’une étroite « taqueria » (restaurant mexicain). Pour trouver ces bars secrets parisiens, il n’existe pas de guide, mais on vous propose une petite sélection de quelques endroits incontournables…

Le Baranaan :

Ce bar se cache derrière un coffee shop classique. Il a pour particularité de se présenter en forme d’un wagon de train indien. Il propose une série de cocktails originaux accompagnés de petits pains indiens vegan

Adresse : 7 rue du Faubourg Saint Martin dans le 10eme arrondissement de Paris

Le Lavomatic 

Ce petit bar est situé derrière une laverie. Il faut pénétrer dans la laverie. Ensuite à vous de trouver la porte derrière laquelle se cache le lieu, une porte dissimulée derrière une fausse machine à laver… Il faut descendre un escalier. Vous débouchez alors dans un espace cosy où vous pourrez déguster cocktails et tapas.

Adresse : 30 rue René boulanger dans le 10eme arrondissement de Paris

Le Moonshiner 

Pour y accéder, pénétrez dans la pizzeria Da Vito. Chercher ensuite la chambre froide. Le bar se trouve derrière la porte de cette dernière. Sièges en cuir, lumières tamisées, vous allez vous retrouver dans un vrai bar de la prohibition comme il en existait dans les années 20 aux Etats-Unis. Ce lieu charmera tous les amateurs de whisky.

Adresse : 5 rue Sedaine dans le 11emem arrondissement de Paris

L’Orphée 

Attention au numéro ! N’allez au bar du n° 5 mais dirigez vous vraiment à la porte de l’immeuble du n°7. Frapper ensuite à la porte grillagée à gauche. Là, vous allez découvrir le décor d’un bar louche de Pigalle avec grands miroirs et lumières rouges. Dans ce lieu vous pourrez profiter également d’une scène ouverte et de sets de DJ.

Adresse : 7 rue Pierre Fontaine dans le 9eme arrondissement de Paris

Le Syndicat 

Ce bar est abrité dans une ancienne boutique de téléphonie mobile. Mais derrière la vitrine couverte d’affiche, il y a un bar spécialisé dans les cocktails haut de gamme à base d’alcool français.

Adresse : 51 rue du faubourg Saint Antoine, dans le 10eme arrondissement de Paris