Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Le Pantanal dévoré par les flammes au Brésil

17 septembre 2020 à 10h30 Par Jérome Pasanau
Beaucoup de feux ont été allumés par des hommes voulant créer des pâturages.
Crédit photo : Wikipedia

La plus grande zone humide de la planète est menacée.

Le poumon vert de la planète est en train de partir en fumée. Depuis deux mois maintenant, de vastes incendies dévorent le Pantanal au Brésil, véritable sanctuaire de la vie sauvage. La région abrite 650 espèces d’oiseaux, 400 espèces de poissons et 80 espèces de mammifères, dont le jaguar, le plus grand félin des Amériques.

Selon le Centre National pour la prévention et la lutte contre les incendies de forêt, 15% du Pantanal a déjà brûlé, soit quelque 2,2 millions d’hectares. Les satellites qui surveillent la région ont répertorié 12 703 incendies actifs et des dizaines incontrôlés. Sur place, l’état d’urgence a été déclaré.

Ces incendies sont dus à la sécheresse exceptionnelle qui touche la région. Mais le réchauffement climatique n’est pas l’unique responsable de cette catastrophe. Beaucoup de feux sont également allumés par des hommes voulant créer des pâturages. Les incendies devraient donc se poursuivre, au moins jusqu’en octobre et l’arrivée théorique des pluies.