Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Le Mexique s'apprête à fêter la Chandeleur (vidéo)

29 janvier 2020 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Pixabay

Direction le Mexique pour fêter « El dia de la Candelaria ».

Chaque 2 février, c’est le même rituel au Mexique. Ce jour est férié. Le pays tout entier célèbre la Chandeleur. Alors oubliez les crêpes, au Mexique on célèbre plutôt les rois. Claudia Oliveira est mexicaine. Elle nous explique l’origine de cette fête :

« La Candelaria, c’est vraiment un mélange du catholicisme et de la culture Aztèque, hispanique. La Candelaria du côté catholique, c’est pour fêter les 40 jours du petit Jésus, quand il est né. Et la présentation de Jésus par la vierge Marie à l’église. Du côté préhispanique, ça correspond surtout au 1er jour du calendrier Aztèque. »

Le 2 février, celui qui a tiré la fève à la fête des Rois fin janvier, il se charge d'organiser et derecevoir pour la Chandeleur :

« C'est le résultat en fait des jours des Rois qui a lieu le 6 janvier. Pour célébrer ce jour des Rois, on coupe une couronne briochée où il y a un petit Jésus caché dedans. La personne qui trouve la fève doit préparer un "tamalisa", un repas avec plein de tamales. Un plat typiquement mexicain. »

 Les tamales, c’est le seul plat que vous pourrez déguster lors de ce jour férié :

« C’est une pate de maïs que l’on prépare avec de la viande de poulet ou de porc. Tout ça est ensuite enveloppé dans des feuilles de bananes ou de café. On va cuire le tout à la vapeur. On trouve aussi des tamales sucrés avec des raisins secs, des figues et d’autres petits fruits sucrés. Les tamales, c’était un festin pour les Aztèques car c’était avec ces plats qu’ils rendaient hommage aux dieux. »

A noter qu’on accompagne ces plats d’une boisson. Principalement du chocolat chaud ou de l’atole. C’est une boisson chaude à base de farine de maïs, d’eau et de lait. On y rajoute de la cannelle, de la vanille et du sucre.