Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Mundo Latino

Le Brésil fête le "Dia da Baiana" (vidéo)

25 novembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Crédit photo : Pixabay

Direction Salvador de Bahia pour fêter les Bahianaises.

Et pour ça, rendez-vous à Salvador de Bahia, où chaque 25 novembre, on célèbre les Bahianaises. Ces cuisinières de rue, vêtues de blanc et de dentelle, qui vendent sur des stands des beignets appelés « acarajé ». Un encas classé au patrimoine mondial, que l’on déguste chaque jour à partir de 17h. A l’occasion de cette fête, un cortège de plus de 200 femmes défilent dans les rues. Costumées, elles dansent et chantent :


L’histoire dit que la 1ère Bahianaise à avoir vendu un « acarajé » était une africaine esclave, libérée pendant l’époque coloniale. A l’origine, ce beignet, il ne pouvait être vendu que par les filles de Sainte Barbara et de Iansa, la dame des vents et des tempêtes.

Preuve que les Bahianaises symbolisent la culture locale, elles ont été incarnées au cinéma, mais également en musique. Ce fut le cas par exemple avec Ary Barroso le célèbre compositeur brésilien, qui leur rendit hommage en 1936 dans une chanson intitulée « No tabuleiro da Baiana » :

A noter que les Bahianaises préparent en commun la base de ces « acarajé ». Les haricots, les oignons et le sel sont frits dans l’huile de palme. La préparation est ensuite servie avec une salade de tomates, des crevettes sèches frites, du vatapas et des gombos. Bon appétit.