Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

L’insécurité alimentaire en Amérique Latine inquiète le Programme alimentaire mondial

14 décembre 2020 à 10h00 Par Jérome Pasanau
Le Pérou, la Colombie, le Guatemala et Haïti figurent parmi les pays les plus touchés par l'insécurité alimentaire.
Crédit photo : Wikipedia

Selon le programme alimentaire mondial (PAM), plus de 17 millions de personnes sont en situation de grave insécurité alimentaire en Amérique Latine.

Le PAM s’est inquiété, samedi 12 décembre, de l’aggravation de l’insécurité alimentaire en Amérique Latine avec la pandémie et les catastrophes naturelles. Il craint une hausse conséquente de la violence, des migrations et des protestations.

« Les enquêtes que nous menons dans les pays où nous sommes présents montrent que 3,5 millions de personnes étaient en situation de grave insécurité alimentaire, nous en comptons aujourd’hui 17 millions », a déclaré le directeur du PAM Miguel Barreto à l’AFP lors d’un déplacement à Managua. « C’est une situation assez critique » poursuit-il, si l’on considère que les chiffres n’incluent pas « les personnes en situation d’insécurité alimentaire modérée, c’est-à-dire celles qui peuvent manger un jour sur deux » a-t-il détaillé. Ces 14 millions de personnes supplémentaires n’ont pas de nourriture non seulement à cause de l’impact du Covid-19, « mais aussi à cause des mesures d’isolement social qui ont empêché les gens » de générer des revenus pour survivre.

Les pays « les plus touchés en termes d’insécurité alimentaire sévère ces dernières années ont été le Pérou et la Colombie ». Et « si l’on parle de malnutrition chronique, le pays le plus touché est le Guatemala, suivi par Haïti ».