Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

L’affaire du pâtissier cannibale : un homme, sa femme et sa maîtresse condamnés

21 décembre 2018 à 10h42 Par Maud Tambellini
Des coxinhas, les beignets traditionnels brésiliens
Crédit photo : Wikimedia Commons

L’affaire avait fait grand bruit en 2012. Au Brésil, un homme, sa femme et sa maitresse avaient été arrêtés pour avoir tué trois personnes. Ils avaient également fourré des beignets salés avec la chair de leurs victimes, avant de les vendre dans la rue.

Le procès de Jorge Da Silveira, ancien pâtissier, vient de se dérouler au Brésil. Il a été condamné à 71 ans de prison pour avoir tué trois jeunes femmes. Son épouse a écopé de 68 ans de prison et sa maitresse de 71 ans également.

Ce trio avait défrayé la chronique en 2012. Il faut dire que certains habitants de la ville de Garanhuns dans le nord-est du pays venaient de se rendre compte que trois jeunes femmes avaient été brutalement tuées mais qu’en prime ils avaient peut-être mangé une partie de leur chair en achetant des beignets salés dans la rue.

Le trio avait en effet fourré des beignets avec la chair de leurs victimes après les avoir dépecées. La question de la santé mentale a été au cœur du procès puisque Jorge Da Silveira a été suivi par des psychiatres lors de son adolescence et a reconnu avoir entendu des voix.

D’ailleurs pour lui il n’a pas commis de meurtres mais accompli une mission divine. Les victimes ont été choisies par rapport à leurs numéros de carte d’identité qui contenaient les chiffres « 666 ».