Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

L’accès au périphérique est fermé au Nord de Paris

27 juin 2018 à 09h26 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Wikipédia

Plus d’une heure de bouchons entre la Courneuve (Seine-Saint-Denis) et Paris. L’accès au périphérique intérieur depuis l’A1 est fermé en raison de l’évacuation d’un camp de migrants et de SDF. Surnommé « la colline du crack », le lieu était bien connu son trafic de drogue.

L'accès au périphérique intérieur fermé pour la journée. Les forces de l’ordre ont investi en nombre ce matin un bidonville, près de la porte de la Chapelle (18e arr). Ce camp, installé sur la bretelle d'accès entre l’autoroute A1 et le périphérique, comptait surtout des SDF. Il y a quelques semaines, un campement de migrants s'était installé tout près.

Surnommé "la colline du crack", le trafic de drogue y était important. Parfois, les toxicomanes venaient mendier au feu rouge, dans ce secteur de la porte de la Chapelle, avant d’aller acheter sur place leur drogue.

Les associations craignent que les toxicomanes se retrouvent dans les gares ou le métro

L'accès au périphérique intérieur par l'A1 est fermé pour permettre cette évacuation. Une fermeture qui provoque beaucoup de ralentissement sur l’A1. Jusqu’à 1 heure de ralentissement ce mercredi matin entre la Courneuve et Paris.

Les associations, qui intervenaient régulièrement dans ce camp sauvage, craignent désormais que les toxicomanes évacués se retrouvent dans les gares ou le métro, principalement dans les environs de la Gare du Nord (10e arr) et sur les lignes 4 et 12, pour trouver de la drogue.