Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

José José, le célèbre crooner mexicain, est mort à l'âge de 71 ans

30 septembre 2019 à 13h55 Par A.L.
José José est mort à l'âge de 71 ans.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube (vidéo "Yanni Voices Concert : Volver A Creer - Jose Jose - Live in Acapulco 2008")

Très connu en Amérique Latine, José José, de son vrai nom José Sosa Ortiz, est décédé à l'âge de 71 ans, comme l'ont annoncé ce samedi 29 septembre son fils et le gouvernement mexicain.

Le monde de la musique latine est en deuil. José José, de son vrai nom José Sosa Ortiz, connu comme "el principe de la cancion" ("le prince de la chanson" en français), est mort à 71 ans des suites d’un cancer du pancréas, au terme de 55 ans de carrière, comme l'ont annoncé, ce samedi 29 septembre, son fils et le gouvernement mexicain. 

"Nous pleurons la mort du chanteur José Rómulo Sosa, mieux connu comme José José (...) Depuis le début de sa carrière, le chanteur de El Triste était une des voix les plus aimées du Mexique", a annoncé le ministère mexicain de la Culture sur Twitter. Le fils du défunt, José Joel, a quant à lui publié des images de rubans noirs sur sa page Facebook, écrivant : "Nous essayons de faire face à la situation en gardant dans notre cœur la promesse divine que nous le verrons et le serrerons à nouveau dans nos bras, pour ne plus être séparés".

Si sa dernière épouse, Sara Salazar, a salué sa mémoire en déclarant : "l'amour de ma vie s'en est allé", la chaîne mexicaine Televisa, avec qui José José a longtemps travaillé, a indiqué que le chanteur avait rendu l'âme samedi dans un hôpital de Homestead, près de Miami, en Floride. Son corps est arrivé à un funérarium de Miami en fin de journée.

Immensément populaire en Amérique latine, ce héros des amoureux éconduits a vendu plus de 120 millions de disques durant 55 ans. Dans les années 1970 jusqu'aux années 1990, il a enchaîné les tubes à un rythme effréné. Son premier succès international, La Nave del Olvido est sorti en 1970 et passe toujours régulièrement sur les radios d’Amérique latine. Son décès, accueilli avec une grande tristesse, a poussé quelques 300 personnes de son quartier d’origine à Mexico baptisé Claveria, à se réunir dans un parc où trône une statue à son effigie. 

"C'était un chanteur extraordinaire (...) Avec ses chansons il a fait pleurer et rendu heureux beaucoup de gens de ma génération", a rappelé dans un communiqué le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador. Ce fils d'un ténor et d'une pianiste manquera définitivement à la musique latine. La semaine prochaine, un hommage sera rendu à José José dans Mundo Latino, sur Latina.