Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

"Je ne voulais pas vivre" : J. Balvin se confie à Becky G sur son combat contre la dépression (vidéo)

19 novembre 2020 à 19h50 Par A.L.
J. Balvin s'est confié au micro de Becky G.
Crédit photo : Capture d'écran YouTube

J. Balvin a rejoint Becky G sur son podcast "En La Sala" et lui a confié comment il avait réussi à améliorer sa santé mentale et retrouver le bonheur.

Invité par Becky G sur son podcast En La Sala diffusé sur Amazon Music, J. Balvin a été franc et s'est confié à coeur ouvert sur sa bataille contre la dépression. "Je pleurais sans raison. Je ne voulais pas me réveiller. Je ne voulais même pas vivre", a-t-il déclaré au micro de l'interprète de Sin PijamaLe chanteur de Mi Gente a ainsi déclaré que la dépression avait bouleversé son monde et l'avait fait se sentir totalement démuni et démotivé. "J'ai arrêté ma carrière. J'ai dit à mon père : 'Je ne ferai plus de musique. Je ne peux pas vivre comme ça'", s'est-il souvenu. "Parce que c'est une vraie maladie", a-t-il insisté.

De son côté, Becky G, qui a également été complètement transparente sur le fait d'avoir eu des troubles émotionnels durant le confinement lié à la pandémie de coronavirus, a offert son soutien à J. Balvin, assurant aux fans qui les écoutaient que les problèmes de santé mentale sont bien "réels" et ne doivent pas être négligés.

"Je suis très fière de ce que nous avons accompli cette saison grâce au podcast En La Sala", a déclaré à People la productrice Diana Dotel. "Notre objectif était de sensibiliser aux sujets et problèmes importants qui affectent notre communauté latino-américaine, et c'est exactement ce que nous avons fait. Voir l'engagement des fans et leur retour positif à l'émission a été incroyable, et nous sommes impatients de développer En La Sala pour continuer à faire rayonner la voix latino, alors restez à l'écoute !", a-t-elle lancé.

Pour rappel, J Balvin a lancé, il y a plusieurs mois, sa propre application de bien-être en collaboration avec son ami Deepak Chopra. Ils ont ainsi imaginé un programme de 21 jours, d'une vingtaine de minutes par séance. "Ce qui rend la santé mentale universelle, c'est qu'elle ne fait pas de discrimination. Cela nous affecte tous. La méditation est l'une des nombreuses façons dont j'ai géré ma santé mentale […] ", avait ainsi expliqué l'interprète de Colores. Le programme, complètement gratuit, est à retrouver juste ici !