Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Ile-de-France : les masques antipollution jugés inefficaces

18 juillet 2018 à 10h35 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Pixabay

Dans un rapport publié ce mercredi, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) ne recommande pas les masques antipollution pour lutter contre les particules fines.

Soleil, ballade et pollution. C’est souvent le lot de l’été en Ile-de-France dès que les beaux jours reviennent. Pour se prémunir des particules fines notamment, de plus en plus de cyclistes et de piétons adoptent le masque antipollution, les foulards, les protections de chirurgien ou encore des sprays aux huiles essentielles à acheter dans le commerce. Problème, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) ne recommande pas ces protections selon les conclusions d’un rapport publié ce mercredi.

La plupart sont jugés inefficaces par l’étude qui rappelle par exemple que les masques de chirurgiens n’ont qu’une utilité : éviter d’envoyer ses postillons à ses voisins. Elles ne protègent pas de la pollution extérieure. Les filtres intra nasaux à glisser dans ses narines ne protègent que si l’on garde la bouche fermée… Pas pratique en plein effort dans une cote par exemple.

Pour éviter les polluants, une solution existe

Quant aux masques, qui couvrent le nez et la bouche, la grande majorité des solutions vendues pour traverser les nuages de gaz d’échappements... ils peuvent être efficaces sauf qu’il faut être rasé de près ! Les tests en laboratoire sont effectués sur des mannequins tout lisses. « Le moindre poil qui dépasse empêche que le masque soit étanche… et l’air pollué passe à l’intérieur », explique cette étude.

Pour éviter les polluants, une solution existe pour les adeptes de la marche, du running ou du vélo en Ile-de-France. L’application Airparif Itiner’AIR vous indique la qualité de l’air en temps réel, à la rue près, sur les cartes. Il suffit ensuite de choisir sont trajet le plus vert possible.