Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Île-de-France : les familles monoparentales sont les plus touchées par le surendettement

12 février 2020 à 10h12 Par Mikaël Livret
Le nombre de dossier de surendettement est en baisse en 2019 selon la Banque de France
Crédit photo : piqsels

Si le nombre de dossiers déposés à la Banque de France recule en région parisienne, le profil des personnes surendettées a changé ces dernières années.

Le surendettement recule en Île-de-France. 20.000 foyers ont demandé l'aide de la Banque de France l'an dernier, soit 9% de moins qu'en 2018. Sauf que certains n'osent pas déposer un dossier de surendettement. C'est le cas notamment des primo-accédants ou des seniors en difficulté.

Si le nombre de dossier recule sur un an, le profil des personnes surendettées a changé en Île-de-France. Il y a 30 ans il s’agissait principalement d’un couple au chômage. En 2019, il s’agissait plutôt d’un parent célibataire, avec des enfants à charge et un loyer à payer.

Les causes sont nombreuses en Île-de-France où le coût de la vie est plus élevé qu’ailleurs en France, et un SMIC ne suffit pas pour vire. La dette moyenne d’un ménage Francilien s’élevait l’an dernier à environ 21 000€, selon la Banque de France.

L'association Crésus qui vient en aide aux ménages en difficulté réclame un registre des crédits où, avant d'octroyer un prêt, la banque ou l'organisme de crédit doit vérifier l'endettement des ménages.