Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Ile-de-France : l’heure de pointe du matin est en train de se décaler

20 juin 2018 à 09h25 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Flickr

Une étude sur la mobilité des Franciliens vient d’être publié par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de la région. On apprend que les temps de parcours ont explosé en 40 ans, et les habitudes aussi.

Ça bouge. Plus de 40 millions de trajets sont effectués quotidiennement en Ile-de-France selon une étude de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU) de l’Ile-de-France. Le document a été rendu public ce mardi pendant les assises de la mobilité en région parisienne, et en quarante ans, les habitudes ont changé.

La voiture reste toujours le moyen de locomotion préféré des Franciliens même si son utilisation recule depuis les années 1990 à Paris et en petite couronne. Un peu plus de la moitié des trajets effectués chaque jour en Ile-de-France sont réalisés via la route. Vient ensuite les transports en commun pour 4 franciliens sur 10, puis dans une moindre mesure la marche (4 %) et le vélo (0,7 %).

L’heure de pointe du matin est en train de se décaler

Autre enseignement, les temps de trajet. Ils ont augmenté de 20 minutes en quarante ans. Désormais un Francilien passe en moyenne 92 minutes par jour dans les transports, contre 76 minutes dans les années 1970. A savoir que c’est aujourd’hui une demi-heure de plus que dans n’importe quelles autres grandes villes en France.

Si on détail les déplacements quotidiens, 41 minutes sont consacrés au trajets vers le travail. Les 51 minutes restantes sont dédiées de plus en plus aux trajets d’ordre personnels (loisirs, shopping, accompagnement des enfants...). Des chiffres en hausse au fil des ans.

Si l’on ne doit retenir qu’un enseignement de cette étude, c’est l’optimisation. Le nouvel cheval de batail de tous les Francilien prévoyant. Ainsi on observe du changement dans les habitudes de déplacement. L’heure de pointe du matin est en train de se décaler de 8 heures à 9 heures, et s’étale même maintenant jusqu’à 10 heures. Le soir, si le pic se situe toujours entre 18 et 19h, les voyageurs ont de plus en plus tendance à rentrer chez eux, après 20h.