Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Il enterre son fils vivant !

04 juillet 2017 à 11h00 Par Ludo

Un père de famille vivant près de Los Angeles, en Californie, vient de vivre la plus grande surprise de sa vie.

Alors qu'il enterrait son fils onze jours plus tôt, il a reçu un appel téléphonique de ce dernier, visiblement bien vivant. Une erreur d'identification de cadavre serait à l'origine de cette affaire. Le père de famille a décidé de porter plainte. C'est une erreur qui pourrait coûter cher au médecin légiste qui a déclaré Frank M. Kerrigan mort, alors qu'il était bien vivant.

En mai dernier, le père de Frank, 82 ans, reçoit un appel des autorités lui annonçant le décès de son fils de 57 ans. Une dramatique nouvelle pour cette famille, qui, persuadée de sa mort, a dû enterrer son fils. Pourtant, onze jours plus tard, un appel remet tout en cause... Son fils l'appelle, il est bel et bien encore en vie. 

Frank M. Kerrigan est atteint d'une maladie mentale, mais il refusait de vivre dans un foyer, préférant être sans domicile fixe. Le jour où les autorités ont appris au père que Franck était mort, ils ont commis une grosse erreur d'identification. En effet, le médecin légiste de ce bureau du Comté d'Orange, a déclaré avoir pu identifier Franck grâce à ses empreintes digitales, et qu'il était inutile pour le père de venir reconnaître le corps. Le rapport précise que le corps a été retrouvé dans des buissons, et que Franck était «mort avec du liquide dans les poumons». 

Même si la famille ne voyait pas souvent Franck, elle a tout de même déboursé près de 20.000 euros pour faire enterrer leur fils. Et même si le père a souhaité voir son fils une dernière fois, avant de refermer le cercueil, à cause du choc il n'a pas vu que cette personne à qui il faisait ses adieux n'était pas son fils. «Je ne savais pas à quoi il allait ressembler», a-t-il confié aux médias locaux. Onze jours plus tard, c'est un ami de la famille qui est tombé nez-à-nez avec Franck, et lui a dit d'appeler immédiatement son père. Malgré les retrouvailles, la colère du père a vite pris le dessus lorsqu'il a compris que le légiste s'était trompé. La famille a donc décidé de porter plainte contre le bureau du médecin légiste.