Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Il cache sa femme dans une valise pour passer la frontière !

20 juin 2017 à 16h00 Par Ludo

Revenant d’un voyage de noces à Rio de Janeiro, un homme a pris peur au contrôle à la frontière et a décidé de cacher sa femme dans une valise.

Voilà une aventure exceptionnelle dont les jeunes mariés se souviendront assez longtemps. Figurez-vous qu’un couple qui revenait de lune de miel au Brésil s’est retrouvé en garde à vue pour mise en danger de la vie d’autrui. À la base, un coup de flippe du jeune homme qui pensait que sa femme de nationalité polonaise ne pourrait pas passer la frontière. Le jeune marié en question était persuadé que sa dulcinée rentrait illégalement sur le territoire argentin et a choisi de faire voyager son épouse entre Iguacu et Buenos Aires dans sa valise et ce, pour éviter un refus d’entrée à la frontière.

Officiellement, les citoyens polonais, donc européens, sont autorisés à entrer en Argentine comme au Brésil d’ailleurs et ce sans visa. La découverte de la jeune femme a été réalisée au poste frontière de la ville de Santa Cruz en Argentine par des douaniers locaux. Cette trentenaire polonaise avait été littéralement enfermée dans une valise spécialement aménagée pour l’occasion. Son mari avait en effet tout prévu. D’abord bien sûr, il avait acheté une valise taille suffisante. Ensuite, pendant plusieurs jours de préparation, il a pris soin de percer quelques trous d’aération dans la valise pour que sa femme puisse respirer.

Les époux avaient également équipé la jeune femme de deux téléphones portables avec des chargeurs mobiles pour rester en contact pendant toute la durée du trajet. Et tout ça parce que les époux avaient eu peur d’avoir des ennuis pour rentrer dans le pays qu’il voulait visiter, l’Argentine. Pourtant si la jeune femme avait voyagé aux côtés de son mari sans se cacher, elle n’aurait pas eu de problèmes… En effet, cet argentin ignorait que sa femme l’ayant épousé, elle avait acquis de fait la nationalité de son époux et donc, qu’elle n’avait pas besoin d’une autorisation spéciale pour voyager en Amérique Latine. Heureusement tout s'est bien terminé puisque la jeune mariée n’a pas été blessée et était en bonne santé après ce voyage en valise, précise Juan Miguel Jover, le porte-parole des douaniers argentins.