Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Grève SNCF : 35% des Franciliens subissent des conséquences négatives

25 avril 2018 à 13h05 Par Virgil Bauchaud
Crédit photo : Wikipédia

En Ile-de-France, 35% des habitants subissent les conséquences négatives de la grève à la SNCF, selon un sondage BVA. Un chiffre bien plus élevé que la moyenne nationale.

Stress, trains bondés, trajets plus longs : la grève met à l’épreuve les usagers Franciliens depuis bientôt un mois. À l’image de ce mercredi non grevés, tous les RER et Transiliens ne circulent pas puisque le trafic est en moyenne de 4 trains sur 5 dans la région. Conséquence, selon un sondage BVA dévoilé ce mercredi, 35% des Franciliens disent subir les conséquences négatives du mouvement social. Parmi les facteurs qui y participent, le fait de ne pas être certain d’avoir un train pour 44% des usagers de la région. Mais aussi pour 28% d’entre eux des trajets plus « compliqués ». Sur toute la France, la grève semble avoir moins de répercussion sur les usagers puisqu’ils sont 21% à affirmer subir les conséquences négatives de la grève.