Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Fromage aux mouches, jus d'oeil de moutons : le musée des aliments dégoûtants débarque en France !

25 septembre 2019 à 18h15 Par A.L.
Les visiteurs ont accès à des sacs à vomi en cas d'accident.
Crédit photo : Instagram Disgusting Food Museum

Attention, âmes sensibles s'abstenir ! Le "Disgusting Food Museum" de Malmö s’invite en France dans le cadre des "Tables de Nantes" Au programme ? La liste des aliments les plus dégoûtants, entre pénis de taureau, soupe de chauve-souris et liqueur de glande anale de castor.

Espérons que votre estomac soit bien accroché pour lire ce qui suit. Depuis ce mercredi 25 septembre et jusqu'au 3 novembre prochain, la ville de Nantes présente la liste des aliments dégoûtants pour certains mais délicieux pour d’autres dans le cadre de l'exposition Disgusting Food Museum, qui explore les liens entre nos habitudes culturelles et alimentaires. Requin vieilli, fromage infesté de mouches, cochon d’Inde rôti, fruit qui pue, pénis de taureau, soupe de chauve-souris et liqueur de glande anale de castor...L'objectif est présenter 80 des aliments les plus dégoûtants du monde. "Une des choses vraiment fascinantes concernant la notion de dégoût, c’est qu’elle est vraiment déterminée par notre culture : les choses avec lesquelles vous avez grandi, vous allez les trouver délicieuses et souvent quelque chose d’étranger, de bizarre et différent vous semblera dégoûtant", a décrit Samuel West, psychologue et commissaire de l’exposition Disgusting Food Museum.

Un concept suédois

Né en Suède il y a un an et qui a déjà voyagé à Los Angeles, ce musée a aussi pour objectif d’amener "les gens à réaliser que nous devons nous orienter vers de nouvelles sources de protéines meilleures pour l’environnement, comme les insectes ou la viande cultivée en laboratoire", a estimé son directeur Andreas Ahrens. "Ces choses peuvent vous paraître dégoûtantes au premier abord, mais si vous êtes ouvert d’esprit et que vous goûtez, c’est en fait plutôt bon", a-t-il poursuivi. Bonus : en plus de la visite gratuite de l'exposition il est possible de goûter pour 3 euros de la chair de requin fermentée ou de la liqueur de glande anale de castor. "Quand vous entrez dans cette exposition, on vous donne un sac à vomi en titre de billet d'entrée", a prévenu Astrid Gingembre, directrice projet du Voyage à Nantes qui accueille le Disgusting Food Museum dans le cadre du festival Les tables de Nantes.