Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Festivals : pas plus de 5 000 personnes et des festivaliers assis

19 février 2021 à 09h20 Par Virgil Bauchaud
Malgré les annonces, le festival Solidays a déjà annoncé son annulation.
Crédit photo : Wikipédia/ Thesupermat

Des festivaliers assis, en plein air et limités à 5 000 : voici les conditions imposées par le gouvernement pour la reprise des festivals cette année.

C’est la bonne nouvelle en vue des beaux jours : oui, nous pourrons retourner en festival en plein air cet été ! La ministre de la Culture Roselyne Bachelot l’a confirmé à l’issu d’une réunion avec les représentants du secteur ce jeudi 18 février. Bien évidemment, les évènements vont s’adapter au contexte sanitaire. Les festivaliers ne devront pas être plus de 5 000 sur un même site. Cette jauge pourra être revue à la hausse si la situation épidémie s’améliore.

Voilà pour la première contrainte. La deuxième risque, en revanche, de démanger plus d’un festivalier : le public devra absolument rester assis ! A priori, pas question donc de se lever pour danser ou de porter ses amis sur les épaules. Des règles qui semblent convenir à la plupart des organisateurs. Pour d’autres comme le Hellfest, qui redoutent l’absence d’âme en raison de ces mesures, l'annulation est en vue. Avant même ces annonces, Solidays avait d’ailleurs fait le choix de ne pas organiser son édition 2021.

Dans tous les cas, les festivals devront encore faire face à un manque à gagner. Face à ce trou dans la trésorerie, Roselyne Bachelot a annoncé des aides. Une enveloppe de 30 millions d’euros va être mise sur la table.