Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Espagne : la justice autorise l’exhumation de la dépouille du dictateur Franco

24 septembre 2019 à 14h07 Par MT
L'héritage de Franco continue de diviser la société civile espagnole
Crédit photo : Wikimedia Commons

C’est une page très douloureuse encore aujourd’hui de l’histoire espagnole. Pour que la tombe de Franco ne soit pas un lieu de pèlerinage, la justice vient d’autoriser l’exhumation de la dépouille du dictateur.

Ce sont près de 450 000 visiteurs qui chaque année visitent la « Valle de los Caidos », un gigantesque monument espagnol de l’époque franquiste. Le dictateur a voulu en faire un mausolée pour l’ensemble des combattants morts pendant la guerre civile de 1936 à 1939, pourvu qu’ils soient catholique. Car le bâtiment a à la fois une vocation politique et religieuse.

Et c'est justement l’aspect politique que le gouvernement espagnol actuel veut effacer. Car dans ce mausolée repose également la dépouille du dictateur Franco qui a tenu l’Espagne d’une main de fer de 1939 à 1975.

C’est une page douloureuse de l’histoire espagnole encore aujourd’hui et qui continue de diviser dans la société. À tel point que lorsque le gouvernement a annoncé son intention d’exhumer la dépouille de Franco pour la déplacer vers un cimetière plus discret, la fondation nationale Francisco Franco s’est pourvue en justice pour s’y opposer.

Peine perdue puisque la Cour suprême espagnole vient d’autoriser le transfert à l’unanimité. Le corps du dictateur devrait bientôt reposer auprès de son épouse dans le cimetière beaucoup plus discret d’El Pardo, au nord de Madrid.