Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Enrique Iglesias : ses jumeaux sont prêts pour la Coupe du monde (Photo)

15 juin 2018 à 18h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Enrique Iglesias

Chez les Iglesias, tout le monde est devant la Coupe du monde. Et même les bébés qui, entre la Russie de leur maman et l’Espagne de leur papa, savent déjà très bien quelle nation ils vont soutenir…

Pendant un mois, le monde entier ne va parler que de football. Les stars, elles aussi, risquent de comment les prouesses de leur équipe nationale. Et surtout les artistes issus de l’industrie musicale latine puisque le football est quasiment un sport national pour bon nombre d’hispaniques. C’est le cas d’Enrique Iglesias. Le chanteur madrilène n’a jamais caché son amour pour le ballon rond. D’ailleurs, il y a quelques jours, l’interprète de Subeme La Radio a tenté de transmettre son amour du football à ses jumeaux, Nicholas et Lucy, en regardant un match avec eux. Un adorable cliché (ici) qui avait déjà fait fondre bon nombre d’internautes ! 

Aujourd’hui, Enrique Iglesias n’envisage donc pas de manquer un seul match de la Coupe du monde de football qui se déroule actuellement en Russie, le pays d’origine de sa compagne, la tenniswoman Anna Kournikova. Ainsi pour la cérémonie d’ouverture animée par Robbie Williams et suivie du premier match de la compétition opposant la Russie à l’Arabie Saoudite, il était hors de question que les deux bébés fassent leur sieste ou aillent s’amuser sur leur tapis d’éveil à ce moment précis. 

Chez les Iglesias, tout le monde était devant la télé ! Sur les réseaux sociaux, la jeune maman a ainsi publié une photo d’elle et de l’un de ses bébés devant le match de football avec, dans les mains, un ballon aux couleurs de la Russie. Tout sourire, le bébé semble déjà savoir quelle nation encourager… Et tant pis pour les origines espagnoles de son papa (l’Espagne qui dispute justement son premier match de la compétition contre le Portugal ce soir à 20 h). Mais que le beau gosse de 43 ans se rassure : il lui reste encore un bébé pour endosser le maillot de la Roja !

#Россия #worldcup2018 #GoRussia

Une publication partagée par 🐾 Anna 🎈Аня (@annakournikova) le