Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

Égérie de Guess, Jennifer Lopez réagit aux accusations d’agression sexuelle visant le créateur

02 février 2018 à 18h00 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Guess x Jennifer Lopez

"Jennifer Lopez ne peut tolérer de tels agissements" - Le cofondateur de la marque Guess, dont elle est la nouvelle égérie, est accusé d’agression sexuelle. La bomba latina s'exprime via un communiqué.

Jennifer Lopez est la nouvelle égérie de la marque Guess. D’ailleurs, ce mercredi, elle était à Los Angeles pour présenter la nouvelle collection de la marque de prêt-à-porter et lancer son immense campagne publicitaire diffusée dans plus de 45 pays. Elle nous a même permis de vivre l’événement via la section Instastories de son compte Instagram ou encore via de nombreuses photos publiées sur les réseaux sociaux. 

J-LO ÉGÉRIE D'UNE MARQUE DÉSORMAIS CONTROVERSÉE

Mais dès le lendemain de cette folle soirée, le mannequin Kate Upton a publié un message dans le cadre du mouvement #METOO, l’équivalent du #BalanceTonPorc français, dans lequel elle accuse Paul Marciano, le cofondateur de Guess, de harcèlement et d’agression sexuelle. « C’est honteux qu’une marque féminine aussi iconique que Guess conserve Paul Marciano en tant que directeur artistique. Il ne devrait pas être autorisé à user de son pouvoir dans l’industrie de la mode pour agresser sexuellement et moralement des femmes », a-t-elle écrit sur les réseaux sociaux. Son message a été partagé des dizaines de milliers de fois et repris dans la presse du monde entier. 


JENNIFER LOPEZ SE DÉSOLIDARISE DU COFONDATEUR DE GUESS

Rapidement mise au courant de l’affaire, Jennifer Lopez a tenu à s’exprimer via un communiqué aussitôt relayé par le site Billboard. La bomba latina se désolidarise littéralement de celui qui a réalisé sa dernière campagne publicitaire pour la marque (vidéo ci-dessous). « Ma position sur ces questions est bien connue, puisque j’ai énormément parlé de ces sujets. Je ne tolère aucun acte de harcèlement sexuel, de viol ou d’agression sexuelle, et toutes les accusations devraient faire l’objet d’une enquête complète et approfondie. Je continuerai à soutenir nos droits en tant que femmes », déclare l’interprète de Ni Tu Ni Yo feat. Gente de Zona qui, selon son manager Benny Medina, devrait sortir un nouvel album en septembre 2018. 

Une publication partagée par GUESS (@guess) le