Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Mundo Latino

Durant un mois, les États-Unis célèbrent l’American Hispanic Heritage Month (vidéo)

30 septembre 2019 à 16h30 Par Jérome Pasanau
Pendant un mois, les États-Unis fêtent l’American Hispanic Heritage Month
Crédit photo : Pixabay

Aujourd’hui dans Mundo Latino, on prend la route des Etats-Unis. Durant un mois, l’Amérique célèbre l’American Hispanic Heritage Month – le mois du patrimoine hispano-américain. Explications.

Pour débuter, remontons un peu dans l’histoire américaine. En 1968, Lyndon Johnson est alors président des États-Unis. Au cours de son mandat, il a l’idée de vouloir célébrer pendant une semaine l’héritage hispano-américain.

20 ans plus tard, dans les années 80, la semaine se transforma en un mois de festivités. Depuis, les célébrations débutent chaque année le 15 septembre, jour anniversaire de l’indépendance de 5 pays d’Amérique Latine : le Costa Rica, le Salvador, le Guatemala, le Honduras et le Nicaragua.

A quelques jours d’intervalle, le Mexique, le Chili et le Belize célèbrent également leur indépendance. A noter que le mois se termine généralement autour du 12 octobre, lors du jour de l’hispanité, jour où l’on célèbre Christophe Colomb.

L’idée, comme l’explique Iris Rodriguez Rosa, Bronx Park Commissionner à New York au micro de CBS, c’est de fêter la culture Latino dans son ensemble :

« Quand on parle de culture, d’héritage culturel espagnol, on fait souvent référence à la mère Patrie, l’Espagne. Mais on parle aussi de l’Amérique du Sud, de l’Amérique Centrale et des Caraïbes. Et tous ont en commun, de célébrer une seule et même culture. La culture hispanique. Et c’est important de continuer à célébrer cette culture grâce à des évènements et des activités. »

Et les activités sont nombreuses, historiques, festives, musicales, culinaires… Il y en a pour tous les goûts : 

« Pour moi, c’est important de transmettre cette culture et ces traditions à nos enfants. C’est la nourriture, la musique, les traditions… Quand on parle de tout ça, c’est extraordinaire, et on veut justement que ça se poursuive encore pendant de nombreuses années à venir. » 

Pour Castillo Planas, enseignante au Lehman College à New York, chaque Latino doit être fier de ses racines : 

« La 1ère langue européenne aux Etats-Unis, c’est l’espagnol. Les Latinos ont été de toutes les guerres, même celle de la révolution américaine, nous faisons donc parti intégrante de ce pays (…) être Latino, c’est quelque chose dont nous devons être fier, que nous devons célébrer. » 

Aujourd’hui, aux Etats-Unis, 57,5 millions d’américains, soit 18% de la population, sont d’origine hispanique ou latino américaine. A l’occasion de ce mois de célébration, les archives nationales sont ouvertes. Vous pourrez notamment y retrouver les figures latinos qui ont positivement influencé et enrichi la société américaine.