Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Don Omar révèle les raisons de sa longue absence (Vidéo)

18 janvier 2019 à 18h30 Par Aurélie AMCN
Crédit photo : Don Omar

Don Omar est de retour. Dans une interview, il explique les raisons de la très longue absence.

En 2019, Don Omar signera son grand retour. Il se dit même prêt à reconquérir l’industrie musicale. Mais avant de pouvoir dévoiler ses nouveaux projets artistiques à ses fans, le chanteur portoricain de 40 ans a envie de se confier. Et ça, il le fait avec Leila Cobo, la vice-présidente du célèbre média américain Billboard. 

Dans une interview vidéo (voir ci-dessous), il évoque ainsi divers sujets comme les conséquences de l’ouragan Maria, son retour sur son île natale, Porto Rico, le nouveau statut de la musique urbaine latine dans l’industrie musicale ou encore le contenu de certaines chansons. Mais Don Omar en profite aussi pour répondre à la question que tout le monde se pose : pourquoi une si longue absence médiatique ? Un retrait qui avait d’ailleurs alimenté de nombreuses rumeurs, comme une éventuelle retraite artistique. 

L’interprète du tube Danza Kuduo nous explique alors enfin les vraies raisons de son silence : un ras-le-bol général et une envie de prendre du recul sur tout ce qui lui arrivait. « J’adore ce que je fais. Mais cela était devenu une sorte de corvée et une routine. Et la routine, ça tue. Je m’étais habitué à cette routine d’enregistrer une chanson, de tourner un clip et puis rien ne se passait. J’ai voulu prendre le temps de m’asseoir et d'observer le show-business », confie-t-il, désormais serein.



Au cours de son entretien avec Billboard, Don Omar revient aussi sur la hausse de la violence sur son île natale. Il y a quelques jours, après l’assassinat de l’un de ses collaborateurs, il avait d’ailleurs lancé un appel sur Instagram : « Je vous invite à moins de violence dans l’un des produits les plus consommés depuis 25 ans sur mon île, dans les Caraïbes, en Amérique latine, aux Etats-Unis et en Europe, à savoir la musique urbaine. Je propose que nous fassions plus de musique, plus de concerts, plus de collaborations et que nous puissions promouvoir le Respect que nous avons tous envers la Vie. Certains partisans de cette guerre ont déclaré que son motif principal était la Paix, mais je crois, que sans essayer de nous éduquer nous-mêmes, nous ne comprendrons jamais le vrai sens du mot le plus simple qui existe… PAIX ». Un message relayé par de nombreux artistes comme Wisin, Farruko ou encore Ozuna.

Voir cette publication sur Instagram

Propongo menos violencia en el producto más consumido por los últimos 25 años en mi isla, el caribe, America Latina, Estados Unidos y Europa...(música urbana). Propongo que nosotros los lideres no sigamos promoviendo la caída de a quienes queremos y crecieron con nosotros apoyándonos en nuestro sueño. Propongo que nos levantemos sin miedo a ser buenas personas y que de una vez y por todas soltemos ese falso concepto de ser “otros” mientras escribimos y cantamos. Propongo que hagamos más música, más conciertos, más colaboraciones y que podamos promover el respeto que sentimos por la vida. Mike Tyson dijo: “Todos somos malos hasta que alguien nos da un buen golpe en la cara” las consecuencias de nuestro género las venimos viviendo desde hace mucho. Un abrazo a mi hermanos presos (Millones, aún en tu situación siento el mismo cariño y respeto) A mis hermanos de las torres de control (Ojalá y pronto nos veamos, ese cementerio para vivos es parte de un plan que nos engañó privándonos de buena educación) a todos los que han sufrido la pérdida de algún ser querido les deseo consuelo y paz para sus almas. Que sus caídos descansen en Paz aunque sea lejos de nosotros. Algún fanatico de la guerra dijo que su primordial razón era procurar La Paz pero yo creo que sin procurar educarnos nunca entenderemos el significado de la palabra más simple que existe....PAZ. Casi lo olvido! @farrukoofficial gracias por dejarte usar por Dios. Desde NY cumpliendo con mis compromisos estaré pidiéndole al mismo ser de paz que te movió a hacer lo que estas haciendo para que te llene de las palabras correctas. 👏🏾 Bravo por ti! Hoy soy yo tú fan número uno! #paz #puertorico #reggaeton #trap #donomar

Une publication partagée par DON OMAR (@donomar) le