Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Bons plans

Des trottinettes en libre service !

09 juin 2017 à 23h08 Par Ludo

Après les voitures, les vélos, les scooters, un service de location de trottinette est en train de se mettre en place. Il sera déployé en juillet dans huit stations à Montrouge et Chatillon dans les Hauts de Seine.

Tous les moyens sont bons pour tenter de circuler au mieux en ile de France. La dernière idée du moment consiste à aller chercher des solutions du côté des modes de déplacement issues de la glisse urbaine. Ainsi, La Société du Grand Paris et le Syndicat des transports d’Ile de France on lancé un appel à projet innovant. C’est la société Knot qui a été sélectionnée pour mettre en place la première expérimentation francilienne de trottinette partagée. Il s’aigra d’un test grandeur nature qui se déroulera tout cet été à Montrouge et à Chatillon.

Pour tester ce service de location de trottinette, Knot cible des personnes qui effectuent un trajet domicile travail et qui vont avoir besoin d’un moyen de transport supplémentaire pour rallier leur destination finale, des trajets qui sont effectués le plus souvent à pied. Ainsi, Knot table sur une distance moyenne d’utilisation de 2 kilomètres 

Ce service sera déployé dans huit stations installées les Hauts de Seine. Cinq stations seront installées à Montrouge et trois autres à Chatillon. Le tout devrait être opérationnel à partir du 12 juillet. 40 trottinettes seront mises à disposition. Le matériel est actuellement en cours de fabrication. Knot promet des engins robustes. Il pèseront chacun 6,5 Kg. Les trottinettes seront dotées d’un système de pliage sécurisé. Elles disposeront de roues avec des pneus qui seront un peu plus mous que la normale. Objectif : Limiter la glisse en cas de pluie et assurer à l’usager plus de stabilité. 

Pour profiter de ce service, il faudra utiliser une appli via son smartphone et ouvrir dessus un compte. Pour retirer la trottinette qui sera bloqué par un cadenas, il faudra placer son smartphone devant le cadenas qui sera alors dévérouillé. Pour la tarification, les 15 premières minutes lors de la toute première utilisation seront gratuites. Ensuite, il faudra débourser 0,99 euros pour deux heures d’utilisation, 4,99 Euros pour un quota de 20 heures ou encore 9,99 Euros pour 50 heures. 

Cette offre n’est pas définitive. Elle pourra être amenée à évoluer. L’idée est d’inciter les gens à tester le service et à avoir un maximum de retour pour le faire évoluer. En revanche, pas sûr que ce moyen de déplacement soit le plus adapté pour circuler sur le pont trampoline qui pourrait traverser la Seine.

Bertrand LOPPIN