Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Des shots offerts aux femmes qui montrent leurs seins !

22 août 2017 à 18h18 Par Bertrand Loppin

Des seins contre des shots. C’est ce que le bar-club branché Wanderlust, dans le 13e arrondissement de Paris proposait à ses clientes. La révélation de cette pratique indigne.

Le pot aux roses a été découvert via Twitter. Le cliché d’un panneau avec l’inscription « tits = shots » accompagnée de photos de femmes à la poitrine dénudée, a été publié lundi sur ce réseau social. Les barmen de cet établissement proposaient en effet un shot gratuit aux filles à condition qu’elles montrent leurs seins ». Ils prenaient ensuite une photo. Le polaroïd était alors affiché sur un mur de l’établissement.

À l'origine de ce tweet, il y a une jeune femme Anne qui dénonce une pratique dégradante. De plus, elle soulève aussi le problème du consentement réel des jeunes femmes qui se soumettent à ce « type marchandage ». Le fait qu’elles soient fortement alcoolisées laisse craindre qu’elles ne soient pas forcément en possession de toutes leurs facultés pour avoir une bonne perception de la situation et pour y faire face. Anne dénonce également une stratégie marketing pour « attirer des mecs dans ce type de lieux ».

Du coté du Wanderlust et face à la polémique qui s’intensifie, la réaction est arrivée là aussi via Twitter. Dans un premier temps, la direction a assuré ne pas être au courant de cette pratique ni de l’existence du panneau incriminé. Puis, le Wanderlust s‘est excusé et condamne ses pratiques inacceptables. Les photographies vont être retirées. La direction promet également que des sanctions vis-à-vis des personnes responsables seront prises.

Alors qu’on constate qu’il y a de moins en moins de femmes topless sur les plages, il semblerait que ce genre d’incitation machiste se généralise en ce moment dans le milieu de la nuit. Ainsi, suite aux tweets publiés sur le Wanderlust, d'autres internautes ont signalé une pratique similaire au Café Oz rooftop situé comme le Wanderlust dans la Cité de la mode et du design. Autre incident récemment signalé, dans le Var, une boîte de nuit a été montrée du doigt car elle proposait la gratuité aux clientes en jupe courte. Enfin, plusieurs bars bars parisiens, afficheraient eux aussi des photos dénudées de clientes pour attirer le chaland, Certains afficheraient aussi en trophée les soutien-gorges abandonnés en échange d'une boisson alcoolisée.